ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > MEMOIRES CROISÉES : La Mémoire source de lien social > Associations et Partenaires > Réseaux - anniversaires - commémorations > La Francophonie vit en Amérique - les voix de Québec et d’ailleurs > Québec 2008 : une francophonie partagée par tant d’élèves... il paraît que les (...)

Québec 2008 : une francophonie partagée par tant d’élèves... il paraît que les francophones y étaient conviés... un rêve qui n’a pas retenu l’attention de Québec 2008

et si des établissements scolaires francophones s’y retrouvaient pour que chacun puisse dire "je me souviens"

dimanche 15 octobre 2006, par Frederic Praud

Québec, France, pays francophones autant derégions ou la question de la mémoire croisée, de la migration, peut être une source d’action éducative. Nous portons le projet que chacun de ces pays, que 20 classes des pays francophones, que 20 classes de France et que 20 classes du Québec s’engagent dans un même travail de réflexion sur leur mémoire migrante et locale pour tous, partager ses mots, raconter ses maux, lors du 400 ème anniversaire de Québec en 2008. Que les établissements francophones intéressés prennent contact avec nous....

Nous avons reçu ce samedi 19 octobre 2007 des nouvelles de la commission française pour l’anniversaire de Québec 2008 ... Le projet se clôt dans une bouteille à la mer et il finira peut être dans les mains d’un québécois se promenant sur les bords du Saint Laurtent. Le développement de contacts entre jeunes francophones n’est officiellement pas à l’ordre du jour. Dommage, peu de jeunes pourront se dire "je me souviens de Québec 2008" mais nous nous battrons avec nos armes symboliques pour que la langue, la mémoire francophone ne prenne pas le même chemin des oubliettes.

Des établissements français et quelques autres de pays francophones se sont déjà manifestés pour participer à cette aventure sur nos mémoires croisées sources d’actions éducatives, mais posez vos candidatures :

- établissements scolaires du secondaire, français, québécois, pays francophones...

- témoins migrants français et de pays francophones au Québec...

- témoins migrants québecois et francophones en France...

- migrants français, québécois, francophones dans les pays francophones qui participeront à la valorisation de nos mémoires communes...

L’avenir des jeunes francophones est entre les mains de leurs aînés dont la mémoire est un outil pédagogique.

Inscrivez vous à partir de cette adresse mail ou par le forum public en bas de cette page :

parolesdhommesetdefemmes@orange.fr

Laissez nous vos remarques et suggestions... au plaisir de vous lire....

------------------------------------------------------------------------------

http://www.cfqlmc.org/memoires_vives/

MEMOIRES VIVES : BULLETIN VIRTUEL DE LA COMMISSION FRANCO-QUEBECOISE SUR LES LIEUX DE MÉMOIRE COMMUNS

http://www.cfqlmc.org/memoires_vives/

vous trouverez des informations sur tous ces points : :

Vie associative
Nouvelle présidente du Comité Archives CFQLMC section Québec
Grands dossiers de la Commission

Bilan du Comité Jeunesse
Expositions, colloques , conférences et activités publiques

Premier volet du Grenier de l’Histoire SSQ - Les Grands d’aujourd’hui racontent ceux d’hier

L’ exposition Québec vue par Kedl, 400 ans de passion

Les Rendez-vous de l’histoire de Blois vous invitent au Salon du livre

France Nouvelle- France. Naissance d’un peuple français en Amérique. Une exposition itinérante au Canada et en France

L’héritage artistique des Sulpiciens de Montréal au Musée des beaux-arts de Montréal. Une première exposition dans l’église Erskine and American

BAnQ présente l’exposition : L’esclavage en Nouvelle-France au Centre d’archives de Québec

L’exposition philatélique et cartophile De la Nouvelle-France au Québec contemporain disponible pour prêt

Charles de Gaulle, une certaine idée du Québec

Conférence à l’occasion du 40e anniversaire de la visite du général de Gaulle au Québec

Le XVIe Congrès international des associations Québec-France et France-Québec

Les activités des sociétés de généalogie de Montréal et de Québec pour 2007-2008

Colloque sur la Louisiane et le monde atlantique aux 17e et 18e siècles
Archives

Le Fonds du Séminaire de Québec reconnu par le programme Mémoire du monde de l’UNESCO

Les Archives de la Compagnie de la Baie d’Hudson inscrites au registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO

La collection numérique des archives des notaires du Québec, des origines à 1906

Sources de base pour l’étude du Pays des Illinois

Archéologie et Patrimoine
Découverte du logis de Champlain par les archéologues

Le site Cartier-Roberval - Un investissement majeur dans la symbolique - Sur les traces de Cartier et de Roberval dans la capitale

Avis d’intention de classement du site de l’Habitation-de-Champlain

Pleins feux sur le patrimoine culturel
Commémoration, généalogie et toponymie

D’Iberville, mort et vif (1706-2006)

Contrecœur rappelle son jumelage avec Saint-Chef dans sa toponymie

Longueuil fête son 300e anniversaire

Inauguration d’un monument en l’honneur de Pierre Dugua de Mons à Québec

Évoquer la Nouvelle-France : Les Fêtes de la Nouvelle-France et l’animation du Vieux-Québec (1997-2007)
Histoire

Un des premiers engagés et un compagnon de Champlain lors de la fondation de Québec en
1608 : Lyevin Lefranc

Les hommes des troupes de la marine en Nouvelle-France (1683-1763)

La traversée de l’Atlantique aux 17e et 18e siècles

L’exode de Canadiens à la Conquête. De la mémoire sélective à la mémoire retrouvée… en Guyane

L’image du Canada en France d’Ancien Régime : état de la question
Jeunesse et éducation
Entre affiliation et désaffiliation : la mémoire de la France à travers quelques oeuvres québécoises pour la jeunesse

Romans scolaires et espaces nationaux 19e et 20e siècles

La coopération franco-québécoise en éducation 1960-1980 : l’âge d’or
Muséologie
La Maison Saint-Gabriel : un témoin des origines de Montréal

Pointe-à-Callière, lauréat du prix Léonidas-Bélanger 2007
En marche vers le 400e anniversaire de la fondation de Québec
Programmation des activités de la France

Don de la Fontaine de Tourny à la Ville de Québec

Projets d’exposition et autres des Archives départementales de la Charente-Maritime pour le 400e
Suggestions de lecture
Séduction, amour et mariages en Nouvelle-France

Le Québec, une Amérique française

La mesure d’un continent. Atlas historique de l’Amérique du Nord

Cinquante sites incontournables du Québec

Géo-Québec. Une porte grande ouverte sur le Québec d’aujourd’hui

Le Journal du Centre pour l’étude du pays des Illinois aborde la question de la violence et de l’esclavag


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Messages

  • Au lycée Pierre Poivre de St Joseph de la Réunion (à côté de l’île Maurice), nous avons formé un groupe de théâtre qui joue la Comédie musicale "J’me souviens plus très bien" actuellement à la Réunion. Vous pouvez voir un article sur la comédie sur le site :
    http://www.clicanoo.com/Agendazoom.php?id_article=156022
    ou le blog : http://atelierscomedie.over-blog.com/

    Le résumé : En 1959, une jeune métropolitaine s’installe avec ses parents à la Réunion. Elle se fait de nombreux amis, qui l’accueillent avec la gentillesse légendaire créole. C’est la belle vie, mais les résultats scolaires ne suivent pas et sa mère, déplore son insouciance. Odette n’a pas la tête au travail. Trop de choses la préoccupent : la fête de l’école, ses amoureux. Elle va se laisser aller, oubliant d’étudier. Quand les échecs scolaire et amoureux vont s’accumuler, elle va devoir choisir son avenir. La jeune fille est au carrefour de sa vie… Que va-t-elle faire ?

    Cette comédie, pleine d’entrain, a du succès (local, et dans la mesure de nos possibilités publicitaires...). Nous l’avons jouée en représentations scolaires et tout public, à la Réunion, en Autriche et à Maurice, une dizaine de fois. Nous voudrions reprendre cette comédie, "J’me souviens" l’an prochain, et nous serions intéressés par la jouer au Québec, lors des manifestations culturelles pour les 400 ans de la ville.
    Le groupe est d’une vingtaine d’élèves qui viendrait au Québec, pour découvrir un pays complètement différent, rencontrer d’autres jeunes qui aiment la scène, jouer devant un public étranger, et être spectateurs d’autres différents spectacles. Ces jeunes réunionnais ont l’habitude d’échanger avec des partenaires de différents pays des activités théâtrales, artistiques. Ils sont très demandeurs. Le blog rappelle leurs voyages : http://voyagecomediepoivre.over-blog.com

    Certains jeunes se forment depuis quatre ans, et sont d’excellents chanteurs.
    Je suis à votre disposition pour toute demande de renseignements. Je serais très contente d’avoir une proposition, car le projet plaît beaucoup aux jeunes.

  • Bonjour,

    Québec 2008 approche à grands pas, et, en vous lisant, j’ai pensé à vous proposer une pièce de théâtre en "parlure" de la Beauce québécoise qui pourrait intéresser les troupes de théâtre de Québec. Voici quelques informations :

    Titre : Le Mariage de Marie à Gusse à Baptisse

    L’histoire : Le Mariage de Marie à Gusse à Baptisse raconte le séjour d’un Parisien en Beauce en 1927 pour y apprendre le commerce et la production du sirop d’érable. Il demeure chez les Poulin dont le père veut à tout prix être nommé président d’honneur de la Coopérative des producteurs de sirop d’érable de Beauce. Notre Parisien tombe en amour avec Marie Poulin dite Marie à Gusse à Baptisse qui est déjà fiancée avec Adélard du village voisin. Mais comment séduire la belle Beauceronne quand on est Français ? Il devra, bien sûr, adopter les comportements et le langage des Beaucerons, ce qui provoquera l’hilarité. Choc culturel, choc des langages, choc amoureux... Mais à la fin, qui mariera Marie ? Et qui sera nommé président d’honneur de la Coop ?

    Genre : comédie, avec comme toile de fond, la dynamique relationnelle entre Français et Québécois (et entre Parisiens et Beaucerons), complexe et chargée d’émotion. Mais attention : si on rit, on ne se moque pas, les deux cultures étant respectées.

    Références de la pièce originale : Il s’agit de l’adaptation de la comédie belge la plus jouée au monde depuis bientôt un siècle, Le Mariage de Mlle Beulemans de Fonson et Wicheler, que Marcel Pagnol de l’Académie française a qualifiée de chef-d’oeuvre. Depuis, 1910, cette comédie a déjà été adaptée 14 fois (en allemand, en italien, en espagnol, en anglais et même en japonais !) et est toujours jouée à Bruxelles, mais aussi à Paris. L’adaptation au contexte beauceron de 1910 est donc la 15e adaptation de cet énorme succès.

    Références de l’adaptation beauceronne : Le Mariage de Marie à Gusse à Baptisse a fait l’objet de deux productions, en 2005 et en 2007, qui ont offert six représentations devant près de 2000 spectateurs de trois villes. Elle a été étudiée par le metteur en scène de la pièce originale et par la Société du Patrimoine des Beaucerons de Saint-Joseph.

    Nombre de comédiens : 11 (8 hommes et 3 femmes - 6 rôles importants et 5 rôles secondaires)

    Pour plus d’information : consulter le site Web (http://www.joenonante.qc.ca) à la section théâtre ou écrivez-moi pour obtenir les dialogues !

    Merci et salutations cordiales,

    Jean-Pierre COLJON
    Tél. (418) 691-5698, poste 4491
    Courriel : Jean-Pierre.Coljon@mdeie.gouv.qc.ca

  • JE ME PERMETS DE VOUS PROPOSER MON SECOND ROMAN. L’histoire pleine de chaleur et de sensualité plaira (je l’espère) aux habitants de belle province. Que ceux qui veulent bien organiser une rencontre dans une librairie de Québec se fassent connaitre. Je serai ravi de venir vous voir.

    Cordialement. Gros bisous pour les autres.
    Cliquez sur le lien.
    http://www.wobook.com/WBtc25a2yN0p

    Christian Chaillet

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.