ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > Education , 100 TEMOINS 100 ECOLES : La Mémoire source d’action (...) > Textes et mots d’élèves > Lycée Victor Hugo - Besançon > Besançon 2009/2010, Lycée Victor Hugo, lettres d’élèves

Rencontres avec les migrants

Besançon 2009/2010, Lycée Victor Hugo, lettres d’élèves

mardi 18 mai 2010, par Frederic Praud

Les élèves écrivent aux témoins migrants qu’ils ont rencontrés pendant leur année scolaire :

Alfred Mbongo Gatsongo, Congo Brazza

Diana Saad, Liban

Jacky da Costa, Portugal

Belkacem Smaili, Algérie

Frédéric Praud, France

retrouver les écrits des élèves dans la partie commentaire en bas de l’article

Messages

  • Zuleyha
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt-BP 2159
    25052 Besançon

    Tél : 03-81-41-98-88
    A l’attention de
    Mme Diana Saad
    25000 Besançon

    Besançon,
    Le 1er Avril 2010

    Objet :
    Réaction suite à la rencontre du 29/03/2010

    Madame,

    tout d’abord, je souhaite vous remercier d’être venus nous rendre visite.

    Votre histoire était très intéressante et elle nous à montré les difficultés de la guerre dans votre pays. Ce qui m’a le plus touchée était que vous viviez constamment sous les bombes avec une peur constante.
    Le fait d’aller travailler alors que ceci était dangereux était très courageux de votre part.

    Je vous prie d’agréer, Madame, mes sentiments les plus respectueux.

    Zuleyha

    • Je vous remercie à mon tour de m’avoir écouté et autant de m’avoir écrit.

      Les difficultés de la guerre ne sont pas seulement dans mon pays, malheureusement c’est le lot de toute guerre magré que les raisons ne soient les mêmes, mais quand cela se déclare, il est impossible de différencier les innocents de ceux qui le sont moins et même au contraire se sont les innocents qui paient le prix car les combattants sont blotis et préparés souvent. Mais la vie pour continuer elle doit être couronné de certaine prise de risques. Malgré que j’aimerai dire de la prise de risque calculé, mais dans la plupart des cas, dans de tel circonstances, c’est qu’il faut vraiment se jeter à l’eau.
      Je vous souhaite à tous avant tout de na pas avoir à vivre de tel situation et vos prises de risques puissent rester calculée.

      Meilleures amitiés.

      Diana Saad

  • Dafina Nicaj
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt- BP 2159
    25052 Besançon

    Tél : 03-81-41-98-88

    A l’attention de
    M. Alfred M’bongo
    25000 Besançon

    Objet : Besançon,
    Réaction suite à la rencontre du 17/05/2010 le 17 Mai 2010

    Monsieur,

    suite à votre intervention dans notre classe la 17 Mai j’aimerai tout d’abord vous remercier.
    Votre histoire était très intéressante et elle m’a permis d’avoir une autre vision de ce pays. Votre version était complètement différente de ce que j’ai pu entendre car à la télévision, on nous montre toujours le mauvais coté des choses.

    Vous êtes devenu père quand vous aviez 19 ans et vous avez pris vos responsabilités, c’est quelque chose que les gens ne font pas toujours et je trouve ça vraiment courageux parcequ’à l’époque vous étiez très jeune.

    La chanson que vous avez jouée à la fin de votre intervention était très belle, même si je n’ai pas compris les paroles. J’espère que vous continuerai vos interventions dans les lycées car ça permet aux élèves de réfléchir sur ce qu’ils sont et ce qu’ils veulent devenir.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

    Dafina

  • Hulusi YURTSEVEN
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt- BP 2159
    25052 Besançon cedex

    Tél : 03 81 49 98 88

    A l’attention de
    Mme Diana SAAD

    Objet : Besançon,
    Réaction à notre rencontre Le 29 mars 2010

    Madame,

    suite à votre intervention du lundi 29 mars, je tiens à vous remercier car cela nécessite beaucoup de courage.

    Votre passé m’a beaucoup touché car c’est une histoire vraiment émouvante. La mort de certains membres de votre famille est très douloureuse à entendre de votre part. Votre récit de la guerre que vous avez vue à l’âge de 15 ans est très touchant.

    Aujourd’hui j’espère que vous avez beaucoup de soutien et que vous vivez dans les meilleures conditions possibles. Je vous dois énormément de respect.

    Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.

    • Votre mot est bien touchante aussi.

      Le passé constitue les plots de la construction du futur. La manière qu’on vit et la manière de regarder notre passé, peut autant construire que détruire. Il est nécessaire d’opter pour les dispositions positives.

      La mort des êtres chers est déjà une épreuve qui ne peut s’effacer à la légère. Mais c’est ainsi la vie, un jour on se retrouve tous au paradis, c’est au moins notre espérence quand on vis dans la foi. Quel tristesse quand on n’a pas l’appui de la foi.

      Grand merci à vous de m’avoir écouté si attentivement et de m’avoir aussi écrit. Bonne continuation à vous et je vous adresse l’expression de mon amitié.

      Diana Saad.

  • Madame,

    Je tiens tout d’abord à vous remercier de votre intervention très intéressante et émouvante.

    Ce récit a dû être difficile à raconter. Avec tout le danger qu’il y avait à Beyrouth, vous m’avez touchée. Malgré tout ce danger, vous avez eu le courage de rester au Liban, au cœur de cette guerre sans fin.

    Je trouve cela beau de quitter sa famille ainsi que ses amis et son pays par amour. Vous avez su faire découvrir à votre mari votre pays qui était en guerre. Cela fait preuve de courage puisque cela était dangereux.

    Je vous remercie de tout cœur de nous avoir conté votre histoire. Bravo pour cette intervention.

    Je vous prie, Madame, d’agréer mes salutations distinguées.

    • Votre lettre est bien Sympatique j’apprècie que vous m’écriviez aussi, je vous en remercie à mon tour.

      C’était tout à fait normale que je fasse découvrir à mon mari ce que je peux de mon pays, et le suivre par amour dans le sien. Je pense si ce n’est pas pour cela j’y serai toujours resté.

      Il est vrais qu’à la base on le nommait la Suisse de l’orient et avant cette malheureuse guerre il a été réputé pour toutes ces joies de vivre et pour sa beauté. La guerre détruit bien les pierres mais ne peut jamais effacer l’esprit d’un pays aussi fier et qui renait toujours de ses cendres. C’est bien le lot réputé de ce pays de paradox avec toutes ses extrémités.

      Je vous souhaite bonne continuation et vous adresse l’expression de mes plus sincères salutations.

      Diana Saad

  • Donia Bouadjehine
    1ère STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1 rue Rembrandt
    25 000 Besançon

    Tél : 03 81 41 98 88

    M. Alfred M’Bongo
    8 rue du Languedoc
    25 000 Besançon

    Besançon,
    Le 20 Mai 2010

    Objet :
    Remerciement et appréciation

    Monsieur,

    je souhaite vous remercier pour votre visite dans notre classe de 1ère STG C1, ainsi que pour le déplacement que vous avez effectué pour nous faire partager votre histoire.

    Je trouve très courageux de votre part d’être venu devant nous, raconter votre passé ainsi que les bons et mauvais moments que vous avez pu rencontrer dans votre vie. J’ai beaucoup apprécié le passage où vous nous racontiez les coutumes exercées dans votre pays ainsi que les différentes séparations et frontières du Congo. Quand vous nous avez raconté votre ancienne vie, j’ai senti dans le son de votre voix et dans la manière de vous exprimez que vous avez réussi à vous intégrer assez facilement à la France et à ses différentes traditions.

    J’ai aussi beaucoup apprécié le passage où vous nous avez raconté vos contes tout en chantonnant une chanson dans votre langue qui est, si je m’en rappelle bien le Lingala. Je voulais vous dire que je joue aussi d’un instrument qui est le hautbois au conservatoire de Besançon. Ainsi j’ai réussi à me reconnaître dans votre musique.

    Je vous remercie et vous souhaite une bonne continuation.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes respectueuses salutations.

    Donia BOUADJEHINE

  • Cécile
    1° STGC1
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt – BP 2159
    25052 BESANCON CEDEX
    Tél : 03 81 41 98 88

    M. Alfred MBONGO
    8, rue du Languedoc
    25000 Besançon

    Besançon,
    le 20 mai 2010

    Objet :
    Rencontre du lundi 17 mai 2010
    Monsieur,
    tout d’abord, j’ai bien aimé cette rencontre avec vous, car vous racontiez tout sans avoir aucune crainte de raconter votre histoire devant une classe. Votre vie a été difficile par certains côtés mais elle a eu beaucoup de points positifs.
    Vous avez une joie de vivre que vous nous avez transmise grâce à votre morceau de guitare très beau et votre conte qui nous a ramené en enfance en quelques minutes. La façon de raconter votre histoire nous a beaucoup entrainés à la vivre avec vous. Votre arrivée en France était très amusante lorsque vous avez pris pour la première fois les escalators, et que vous avez senti pour la première fois le froid du pays.
    Nous vous remercions de votre venue dans notre classe et de la bonne humeur que vous nous avez apportée
    Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes respectueuses salutations.

    Cécile

  • Wendy
    1°STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt - BP 2159
    25052 Besançon

    Tel : 03 81 41 98 88

    M. Joachim Da Costa
    89, rue de Vesoul
    25000 Besançon

    Besançon,
    Le 01 février 2010

    Objet :
    Réaction suite à votre rencontre le 25 janvier 2010

    Monsieur,

    Suite à votre intervention dans notre lycée le 25 janvier 2010, je voulais vous remercier de nous avoir fait vivre un moment très émouvant. Votre histoire depuis votre enfance avec votre famille était très intéressante ! Cela nous a montré à quel point nous avons de la chance de nos jours.

    Je ne pense pas que beaucoup de monde réalise vraiment quelles étaient les façons de vivre avant et surtout dans un autre pays, comme le vôtre au Portugal.

    Le plus touchant pour moi durant votre passage, a été lorsque vous avez raconté le moment où vous avez offert le premier cadeau à votre mère. On pouvait voir que vous étiez ému, et cela ne doit pas être facile pour vous de raconter votre vie devant tout le monde.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

    Wendy

  • Bastien
    1°STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt
    25000 Besançon

    M. Jacky DA COSTA FERREIRA
    89, **************
    25000 Besançon

    Objet : Besançon,
    Remerciement pour votre intervention Le 01 Février 2010

    Monsieur,

    Je souhaite tout d’abord vous remercier pour votre intervention devant notre classe du 25 Janvier. Vous faites preuve de beaucoup de courage, car c’est une épreuve qui ne doit pas être évidente.

    Votre passé est impressionnant ; vous dormiez sur de la paille étant petit, vous quittez votre foyer familial à l’âge de seize ans, non pas pour aller à l’école dans la grande ville du coin, mais pour carrément changer de pays et recommencer en quelque sorte, une nouvelle vie. Vous êtes quelqu’un qui en connaît beaucoup sur les difficultés de la vie, et votre envie de toujours vouloir aller de l’avant a certainement dû vous permettre d’être aussi fort mentalement.

    Encore une fois merci pour votre courageuse intervention, j’espère vraiment qu’à présent vous menez une vie heureuse et beaucoup de bonheur pour la suite.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

    Bastien

  • Manon
    1ère STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1 rue Rembrandt
    25052 Besançon

    M. Jacky Da Costa

    Besançon,
    Le 29 janvier 2010
    Objet :
    Réaction suite à votre intervention

    Monsieur,

    Tout d’abord, il me semble primordial de vous remercier pour votre visite. Il est très difficile de raconter sa vie et son enfance à des personnes que l’on ne connait pas. Et pour cela ainsi que pour votre générosité, je ne peux que vous remercier et vous féliciter.

    Je pense que votre vie et votre expérience nous apprennent beaucoup. En effet, en vous écoutant, je comprends à quel point des choses qui me paraissent normales ne l’étaient pas autrefois. Je réalise la chance que j’ai d’être née dans un pays où toutes les technologies et le confort sont à notre portée de main. Vous dites que vous étiez heureux, et c’est bien là que nous pouvons tirer une morale de votre histoire : On peut se débrouiller, être heureux et aimer la vie avec le strict minimum. Il faut également relever et noter votre courage. De nos jours, très peu de personnes quitteraient leur pays natal pour s’installer dans un pays étranger. Cela n’a pas dû être facile de s’adapter dans un pays où l’on ne parle pas la même langue. Vous avez réalisé avec brio toutes sortes d’épreuves qui paraissent aujourd’hui irréalisables pour la majorité d’entre nous.

    Sachez que votre intervention nous apprend beaucoup. Alors je vous souhaite bien évidemment de continuer ainsi et d’inculquer aux élèves certaines valeurs importantes présentes dans votre histoire.

    Cordialement.

    Manon

  • Victorio
    1er tg c1
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt
    25000 Besançon

    M. Alfred M’bongo
    8 rue du Languedoc
    25000 Besançon

    Besançon,
    Le 21 mai 2010

    Objet :
    Réaction suite à votre intervention

    Monsieur,

    tout d’abord, je souhaiterais vous remercier d’avoir fait cette intervention dans notre classe. Ce que vous nous avez raconté fut passionnant. Je pense aussi que pour s’exprimer devant un public aussi exigeant qu’une classe d’adolescents, il faut en avoir la volonté car cela ne doit pas être simple du tout.

    Ensuite, je souhaiterais vous dire que ce que vous nous avez raconté sur l’Afrique fut passionnant, notamment le passage où votre amie est tombée enceinte. Ces moments là ne doivent pas être faciles à gérer, surtout pour un homme aussi jeune.

    Enfin, j’espère sincèrement que vous continuerez à narrer votre histoire car cela est très instructif.

    Je vous prie, Monsieur, d’agréer mes salutations distinguées

    Victorio

  • Abdellah
    1ère STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt-BP 2159
    25052 Besançon

    A l’attention de
    M. Alfred Mbongo

    Besançon,
    Le 21 mai 2010

    Objet :
    Réaction après votre intervention

    Monsieur,

    tout d’abord, je tiens à vous dire que votre vécu m’a beaucoup touché. Je trouve que vous êtes un homme assez fort, pour avoir accepté de nous parler de votre vécu, ainsi que tout ce qui se passe dans votre pays le Congo.

    Ensuite, je tiens à vous dire mon ressenti par rapport à l’animisme. Je trouve l’utilisation de l’animisme insensée car faire du mal à des personnes qui n’ont rien demandé est ignoble. Mais je sais que le Congo détient d’autres cultures qui font toute la beauté de ce pays.

    Pour finir, je vous dis BRAVO pour nous avoir parlé de votre vécu. Cela m’a permis de me faire une idée sur la culture Congolaise.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

    Abdellah

  • 1ère STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1, rue Rembrandt-BP 2159
    25052 Besançon

    Tél : 03-81-41-98-88

    M. Alfred M’Bongo
    8 rue Languedoc
    25000 Besançon

    Besançon,
    Le 21/05/10

    Objet :
    Réaction après l’intervention du 17/03/10

    Monsieur,

    je voudrais tout d’abord vous remercier d’être venu dans notre classe pour nous raconter votre histoire. Je suis consciente que ce n’est pas facile de raconter sa vie devant des inconnus, surtout lorsqu’on a un vécu comme le vôtre. Cela se respecte énormément.

    Vous avez su nous transporter en Afrique à travers votre vécu. J’ai énormément apprécié votre bonne humeur et votre enthousiasme surtout lorsque vous nous racontiez des anecdotes sur votre enfance. Les rituels des anciens de votre village m’ont surprise car c’est une culture très différente de la mienne mais je trouve cela passionnant. Enfin le moment qui m’a le plus ému est celui où vous avez chanté avec votre guitare. J’ai trouvé cela magnifique. Le message que vous avez fait passer à la fin donne à réfléchir car je pense que plus de personnes devraient penser comme vous.

    Je vous encourage donc pour votre action dans les classes pour raconter votre histoire auprès d’autres élèves. J’espère que vous serez compris et que vos paroles seront d’une grande utilité chez les jeunes.

    Je vous prie de trouver ici, Monsieur, l’expression de mes sentiments distingués.

  • Sabrina
    1ère STGC1
    Lycée Victor-Hugo
    1 rue Rembrandt – BP2159
    25052 Besançon

    M. Alfred Mbongo
    Besançon
    Le 21 mai 2010

    Objet : Réaction après notre rencontre

    Monsieur,

    je vous écris cette lettre pour vous donner mes impressions. Vous avez eu beaucoup de courage d’être venu nous raconter votre histoire et votre vécu.

    Votre histoire m’a beaucoup intéressée, car je ne connaissais rien du Congo avant votre venue donc cela a été très instructif. Vous avez vécu des choses, difficiles comme quitter votre famille pour pouvoir venir en France y faire vos études. Je pense que beaucoup de personnes auraient renoncé.

    Vous avez su nous transporter dans votre pays en Afrique à travers votre chant, et votre musique.
    L’histoire du petit poussin m’a beaucoup amusée même si je ne connais pas la suite.

    La partie qui m’a le plus intéressée c’est lorsque vous nous avez parlé de l’animisme et de ses croyances.

    Pour moi, votre histoire est la plus intéressante. Je vous souhaite une bonne continuation, pour raconter votre vécu car cela a permis à beaucoup d’élèves de se faire une idée sur la culture Congolaise.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

    Sabrina

  • M. Alfred M’Bongo
    8 rue Languedoc
    25000 Besançon

    Objet Réaction après la rencontre du 17/05/2010

    Monsieur,

    je vous adresse ce courrier pour vous remercier d’être venu dans notre classe pour nous raconter l’histoire de votre vie.

    J’ai apprécié votre intervention, car vous nous avez raconté votre histoire avec beaucoup de détails ainsi que quelques petites anecdotes drôles.
    J’ai aussi trouvé qu’en nous racontant votre histoire vous étiez très à l’aise, même devant des inconnus comme nous ; mais cela doit être dû à votre travail avec les franca.
    Vous avez réussi à parler de votre origine, de votre héritage culturel en l’occurrence avec vos noms de famille Ngatsongo M’Bongo que vous avez hérité de vos deux grands pères et de la signification de ces noms.
    J’ai aussi apprécié la façon dont vous nous avez raconté votre voyage du Congo à la France et vos premières impressions à votre arrivés en France, ainsi que le contraste entre la chaleur d’Afrique et le froid d’Europe qui est la première différence que vous avez remarqués à votre arrivés.
    Vous avez aussi su nous parler de votre intégration en France et de vos études.
    J’ai aussi apprécié votre chanson à la fin de la séance.

    Pour tout cela, j’aimerais vous remercier, et je pense que vous devriez continuer à faire part de votre histoire aux gens.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur mes sentiments distingués.

    Jennifer

  • Fanny
    1ère STG C1
    1 rue Rembrandt
    25000 Besançon

    Tél : 03 81 41 98 88

    M. Alfred M’BONGO
    8 rue Languedoc
    25000 BESANCON

    Besançon,
    Le 21 mai 2010

    Objet :
    Remerciement pour votre visite

    Monsieur,

    je souhaite vous remercier pour votre visite dans notre classe de 1ère STG C1, ainsi que d’être venu parmi nous afin de nous faire partager votre histoire.

    Je trouve très courageux de votre part de nous avoir raconté votre passé, votre vie ; cela doit être assez éprouvant et émouvant. Votre histoire a été, pour moi, très enrichissante ; j’ai beaucoup aimé lorsque vous nous avez raconté l’histoire et les coutumes de votre pays. J’ai aussi très apprécié le petit moment où vous nous avez raconté un conte. Votre bonne humeur nous a été retransmise.
    Votre petit mot de la fin m’a touché ; ce que vous nous avez dit a été très beau et très réaliste.

    Je vous remercie et vous souhaite une bonne continuation.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.

    Fanny

  • Loïc Fernandes
    1 STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1 rue Rembrandt
    25000 Besançon

    A l’attention de
    Mme Diana SAAD

    Besançon,
    Le 12 Mars 2010

    Objet :
    Lettre de remerciement

    Madame,

    J’ai personnellement apprécié votre histoire suite à la venue dans notre classe ; je tenais donc à vous remercier.

    J’ai pu voir que c’était dur pour vous de raconter votre histoire et certain moment de votre vie car il y a plein de choses que vous nous avez pas dites suite aux questions de Frédéric Praud.

    Vous m’avez particulièrement touché quand vous nous avez dis que vous étiez retourné au Liban alors qu’il y avait la guerre.

    Je vous prie d’agréer, Madame, mes sincères salutations.

    Loïc Fernandes

    • Monsieur Fernades

      Vous attirez mon attention comme quoi je ne vous ai pas répondu sur des questions. J’avoue, je ne répondrai pas forcément à toute question, mais je ne me rappelle pas d’avoir omis de répondre d’une façon particulière sur une question ou une autre d’une manière particulière. Il est vrais le temps ne nous permets pas souvent de dire tout ce qu’on aimerait exprimer. Il fallait bien opter pour des réponses courtes et concises. J’aurai bien aimé connaître quel question qui hantise votre curiosité, auquel vous aurez espéré avoir une réponse, s’il vous en reste le souvenir ?.

      Je vous remercie de l’intérêt que vous porter à mon intervention, et je vous souhaite à mon tour une bonne continuation dans toutes vos avancés dans la vie, et vous adresse mes plus sincères salutations.

      Diana Saad

  • Sihem FERRAH
    1ère STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1 rue Rembrandt
    25000 BESANCON
    A l’attention de
    M Alfred MBONGO

    BESANCON,
    Le 20 MAI 2010

    Objet :
    Lettre de remerciement

    Monsieur,

    j’ai vraiment apprécié votre histoire lors de votre venue le lundi 17 MAI 2010. Je voulais vous complimenter pour le courage que vous avez eu à raconter votre histoire devant des inconnus.

    Personnellement, J’ai trouvé votre histoire très vivante et même drôle par moment. Votre présence et votre manière de raconter étaient très plaisantes et captivantes. Le fait d’avoir partagé avec nous votre passion pour la musique m’a beaucoup plu et votre histoire du petit poussin était très marante dommage que l’on n’ai pas eu le temps d’écouter la fin. J’espère que vous continuerez à garder cette joie de vivre.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

    Sihem FERRAH

  • Laetitia BREUILLOT
    1ière STG C1
    1 rue Rembrandt
    25000 Besançon
    M. Alfred Mbongo

    8, rue du Languedoc

    25000 BESANCON

    Besançon,
    Le 21 mai 2010

    Objet :
    Réaction à votre intervention

    Monsieur,

    Cette intervention a été très intéressante et je vous remercie de votre visite.

    Il n’est pas facile de raconter sa propre vie devant une classe entière, mais vous avez su nous intéresser et mettre de l’animation.

    Vous êtes une personne admirable pour avoir quitté le Congo afin d’étudier en France. J’ai beaucoup apprécié la chanson à la fin de votre intervention et votre bonne humeur. Vous êtes un bon musicien et il a été agréable de partager ce moment avec vous.

    Encore merci pour votre témoignage.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

    Laetitia BREUILLOT
    Elève de STG

  • Charlotte CHAISE
    1ère STG C1
    1 rue Rembrandt
    25000 BESANCON

    À l’attention
    de Mme Diana SAAD

    Objet : Besançon,
    Ma réaction face à votre visite le 1er avril 2010

    Madame,

    Tout d’abord, je voulais vous remercier pour votre intervention dans notre classe.

    Ça ne doit pas être facile de raconter sa vie face à une classe entière.

    J’ai vraiment apprécié votre récit ; je l’ai trouvé vraiment touchant et émouvant. Personne au monde ne devrait vivre une telle histoire face à la guerre de son pays.
    Vous avez été une femme très courageuse et j’admire cela.

    Encore merci pour votre témoignage.

    Je vous prie d’agréer, Madame, mes sincères salutations.

    Charlotte CHAISE,
    Élève de STG C1

    • Mademoiselle Chaise,

      Vos encouragement me touchent beaucoup. Il est bien espéré que personne ne puisse vivre la guerre, ni celle de son pays ni celle de pays d’autre.

      Il est vrais, qu’on aimerai bien souvent pouvoir oublié le passé et regarder toujours vers l’avenir. Mais quand on se rendent compte de l’impact du témoignage sur les autres, on espère que l’apprentissage de la vie continue et profite à la réflexion de ceux qui n’ont pas eu l’expérience. Rien que pour cela je reprend mon courage et je me permets de raconter mon vécu, même devant une classe entière.

      Je vous remercie d’avoir été si attentive à mon récit. Je vous souhaite aussi bien du courage pour toutes les difficultés de la vie, car nous en aurons toujours tous besoins en tous les moments, et bonne continuation.

      Avec mes sincères salutations.

      Diana Saad.

  • Amel Atil
    1ère STG C1
    Lycée Victor Hugo
    1 rue Rembrantdt
    25000 Besançon

    Tél : 03 81 41 98 88 A l’attention de
    M. Alfred M’Bongo
    8rue du Languedoc
    25000 BESANCON

    Besançon,
    Le 21 mai 2010

    Objet :
    Remerciement pour votre visite

    Monsieur,

    j’ai le plaisir de vous adresser cette lettre pour vous faire part de tous mes remerciements. En effet,
    venir parler à une classe de 33 élèves, ce n’est pas toujours facile surtout pour raconter son vécu.

    Mais avec vous ce n’était pas pareil ; vous avez réussi à capter notre attention à travers l’amusement, la chanson et les petites anecdotes.

    Votre passé n’était pas facile mais vous avez néanmoins réussi à vous intégrer en France.
    Vous m’avez appris à toujours respecter les différences des autres car pour eux nous sommes aussi différents.

    Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.

    Amel Atil

  • 1ère STG C1
    1 rue Rembrandt
    25000 Besançon

    A l’attention de
    M. Alfred MBONGO

    Besançon,
    Le 20 mai 2010

    Objet :
    Réaction à votre intervention du Lundi 17 Mai 2010

    Monsieur,

    je voudrais d’abord vous remercier d’avoir eu le courage de venir nous raconter votre histoire.

    Vous avez su par le biais d’anecdotes nous intéresser et nous donner des faits authentiques qui m’ont bien intéressé car, malgré une classe assez bruyante, vous avez quand même continué à racontée votre histoire.

    J’ai beaucoup apprécié votre histoire car vous avez la parole facile et vous avez de l’humour, ce que j’aime beaucoup ; vous avez aussi un grand sens de l’autodérision malgré les difficultés rencontrées durant votre vie.

    Je vous prie, Monsieur, d’agréer mes sincères salutations.

    Assaad

  • Adlen Hammani
    1 ère STGC1
    Lycée Victor Hugo
    1 rue Rembrandt
    M. Alfred MBONGO
    8 rue du languedoc
    25000 BESANCON

    Besançon,
    Le 28 mai 2010

    Objet : Lettre de remerciement

    Monsieur,

    je vous remercie pour votre prestation faite le 17 mai 2010.

    Votre histoire était très gaie, parsemer d’humour et de bonne humeur.
    Vous nous avez intéressés en racontant vos anecdotes ; votre parole était facile et vous aviez toujours le sourire.

    Malgré les difficultés rencontrées durant votre vie, vous avez su garder un dialogue convivial.

    Je vous prie, Monsieur, d’agréer mes sincères salutations.

    Adlen HAMMANI

  • Je vous remercie à mon tour de m’avoir écouté et autant de m’avoir écrit.

    Les difficultés de la guerre ne sont pas seulement dans mon pays, malheureusement c’est le lot de toute guerre magré que les raisons ne soient les mêmes, mais quand cela se déclare, il est impossible de différencier les innocents de ceux qui le sont moins et même au contraire se sont les innocents qui paient le prix car les combattants sont blotis et préparés souvent. Mais la vie pour continuer elle doit être couronné de certaine prise de risques. Malgré que j’aimerai dire de la prise de risque calculé, mais dans la plupart des cas, dans de tel circonstances, c’est qu’il faut vraiment se jeter à l’eau.
    Je vous souhaite à tous avant tout de na pas avoir à vivre de tel situation et vos prises de risques puissent rester calculée.

    Meilleures amitiés.

    Diana Saad

    • Zuleyha
      Lycée Victor Hugo
      1, rue Rembrandt-BP 2159
      25052 Besançon

      Tél : 03-81-41-98-88
      A l’attention de
      Mme Diana Saad
      25000 Besançon

      Besançon,
      Le 1er Avril 2010

      Objet :
      Réaction suite à la rencontre du 29/03/2010

      Madame,

      tout d’abord, je souhaite vous remercier d’être venus nous rendre visite.

      Votre histoire était très intéressante et elle nous à montré les difficultés de la guerre dans votre pays. Ce qui m’a le plus touchée était que vous viviez constamment sous les bombes avec une peur constante.
      Le fait d’aller travailler alors que ceci était dangereux était très courageux de votre part.

      Je vous prie d’agréer, Madame, mes sentiments les plus respectueux.

      Zuleyha

  • Votre mot est bien touchante aussi.

    Le passé constitue les plots de la construction du futur. La manière qu’on vit et la manière de regarder notre passé, peut autant construire que détruire. Il est nécessaire d’opter pour les dispositions positives.

    La mort des êtres chers est déjà une épreuve qui ne peut s’effacer à la légère. Mais c’est ainsi la vie, un jour on se retrouve tous au paradis, c’est au moins notre espérence quand on vis dans la foi. Quel tristesse quand on n’a pas l’appui de la foi.

    Grand merci à vous de m’avoir écouté si attentivement et de m’avoir aussi écrit. Bonne continuation à vous et je vous adresse l’expression de mon amitié.

    Diana Saad.

    • Hulusi YURTSEVEN
      Lycée Victor Hugo
      1, rue Rembrandt- BP 2159
      25052 Besançon cedex

      Tél : 03 81 49 98 88

      A l’attention de
      Mme Diana SAAD

      Objet : Besançon,
      Réaction à notre rencontre Le 29 mars 2010

      Madame,

      suite à votre intervention du lundi 29 mars, je tiens à vous remercier car cela nécessite beaucoup de courage.

      Votre passé m’a beaucoup touché car c’est une histoire vraiment émouvante. La mort de certains membres de votre famille est très douloureuse à entendre de votre part. Votre récit de la guerre que vous avez vue à l’âge de 15 ans est très touchant.

      Aujourd’hui j’espère que vous avez beaucoup de soutien et que vous vivez dans les meilleures conditions possibles. Je vous dois énormément de respect.

      Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.

  • Votre lettre est bien Sympatique j’apprècie que vous m’écriviez aussi, je vous en remercie à mon tour.

    C’était tout à fait normale que je fasse découvrir à mon mari ce que je peux de mon pays, et le suivre par amour dans le sien. Je pense si ce n’est pas pour cela j’y serai toujours resté.

    Il est vrais qu’à la base on le nommait la Suisse de l’orient et avant cette malheureuse guerre il a été réputé pour toutes ces joies de vivre et pour sa beauté. La guerre détruit bien les pierres mais ne peut jamais effacer l’esprit d’un pays aussi fier et qui renait toujours de ses cendres. C’est bien le lot réputé de ce pays de paradox avec toutes ses extrémités.

    Je vous souhaite bonne continuation et vous adresse l’expression de mes plus sincères salutations.

    Diana Saad

    • Madame,

      Je tiens tout d’abord à vous remercier de votre intervention très intéressante et émouvante.

      Ce récit a dû être difficile à raconter. Avec tout le danger qu’il y avait à Beyrouth, vous m’avez touchée. Malgré tout ce danger, vous avez eu le courage de rester au Liban, au cœur de cette guerre sans fin.

      Je trouve cela beau de quitter sa famille ainsi que ses amis et son pays par amour. Vous avez su faire découvrir à votre mari votre pays qui était en guerre. Cela fait preuve de courage puisque cela était dangereux.

      Je vous remercie de tout cœur de nous avoir conté votre histoire. Bravo pour cette intervention.

      Je vous prie, Madame, d’agréer mes salutations distinguées.

  • Monsieur Fernades

    Vous attirez mon attention comme quoi je ne vous ai pas répondu sur des questions. J’avoue, je ne répondrai pas forcément à toute question, mais je ne me rappelle pas d’avoir omis de répondre d’une façon particulière sur une question ou une autre d’une manière particulière. Il est vrais le temps ne nous permets pas souvent de dire tout ce qu’on aimerait exprimer. Il fallait bien opter pour des réponses courtes et concises. J’aurai bien aimé connaître quel question qui hantise votre curiosité, auquel vous aurez espéré avoir une réponse, s’il vous en reste le souvenir ?.

    Je vous remercie de l’intérêt que vous porter à mon intervention, et je vous souhaite à mon tour une bonne continuation dans toutes vos avancés dans la vie, et vous adresse mes plus sincères salutations.

    Diana Saad

    • Loïc Fernandes
      1 STG C1
      Lycée Victor Hugo
      1 rue Rembrandt
      25000 Besançon

      A l’attention de
      Mme Diana SAAD

      Besançon,
      Le 12 Mars 2010

      Objet :
      Lettre de remerciement

      Madame,

      J’ai personnellement apprécié votre histoire suite à la venue dans notre classe ; je tenais donc à vous remercier.

      J’ai pu voir que c’était dur pour vous de raconter votre histoire et certain moment de votre vie car il y a plein de choses que vous nous avez pas dites suite aux questions de Frédéric Praud.

      Vous m’avez particulièrement touché quand vous nous avez dis que vous étiez retourné au Liban alors qu’il y avait la guerre.

      Je vous prie d’agréer, Madame, mes sincères salutations.

      Loïc Fernandes

  • Mademoiselle Chaise,

    Vos encouragement me touchent beaucoup. Il est bien espéré que personne ne puisse vivre la guerre, ni celle de son pays ni celle de pays d’autre.

    Il est vrais, qu’on aimerai bien souvent pouvoir oublié le passé et regarder toujours vers l’avenir. Mais quand on se rendent compte de l’impact du témoignage sur les autres, on espère que l’apprentissage de la vie continue et profite à la réflexion de ceux qui n’ont pas eu l’expérience. Rien que pour cela je reprend mon courage et je me permets de raconter mon vécu, même devant une classe entière.

    Je vous remercie d’avoir été si attentive à mon récit. Je vous souhaite aussi bien du courage pour toutes les difficultés de la vie, car nous en aurons toujours tous besoins en tous les moments, et bonne continuation.

    Avec mes sincères salutations.

    Diana Saad.

    • Charlotte CHAISE
      1ère STG C1
      1 rue Rembrandt
      25000 BESANCON

      À l’attention
      de Mme Diana SAAD

      Objet : Besançon,
      Ma réaction face à votre visite le 1er avril 2010

      Madame,

      Tout d’abord, je voulais vous remercier pour votre intervention dans notre classe.

      Ça ne doit pas être facile de raconter sa vie face à une classe entière.

      J’ai vraiment apprécié votre récit ; je l’ai trouvé vraiment touchant et émouvant. Personne au monde ne devrait vivre une telle histoire face à la guerre de son pays.
      Vous avez été une femme très courageuse et j’admire cela.

      Encore merci pour votre témoignage.

      Je vous prie d’agréer, Madame, mes sincères salutations.

      Charlotte CHAISE,
      Élève de STG C1

    • M. Alfred M’Bongo
      8 rue Languedoc
      25000 Besançon

      Objet Réaction après la rencontre du 17/05/2010

      Monsieur,

      je vous adresse ce courrier pour vous remercier d’être venu dans notre classe pour nous raconter l’histoire de votre vie.

      J’ai apprécié votre intervention, car vous nous avez raconté votre histoire avec beaucoup de détails ainsi que quelques petites anecdotes drôles.
      J’ai aussi trouvé qu’en nous racontant votre histoire vous étiez très à l’aise, même devant des inconnus comme nous ; mais cela doit être dû à votre travail avec les franca.
      Vous avez réussi à parler de votre origine, de votre héritage culturel en l’occurrence avec vos noms de famille Ngatsongo M’Bongo que vous avez hérité de vos deux grands pères et de la signification de ces noms.
      J’ai aussi apprécié la façon dont vous nous avez raconté votre voyage du Congo à la France et vos premières impressions à votre arrivés en France, ainsi que le contraste entre la chaleur d’Afrique et le froid d’Europe qui est la première différence que vous avez remarqués à votre arrivés.
      Vous avez aussi su nous parler de votre intégration en France et de vos études.
      J’ai aussi apprécié votre chanson à la fin de la séance.

      Pour tout cela, j’aimerais vous remercier, et je pense que vous devriez continuer à faire part de votre histoire aux gens.

      Je vous prie d’agréer, Monsieur mes sentiments distingués.

      Jennifer

    • Fanny
      1ère STG C1
      1 rue Rembrandt
      25000 Besançon

      Tél : 03 81 41 98 88

      M. Alfred M’BONGO
      8 rue Languedoc
      25000 BESANCON

      Besançon,
      Le 21 mai 2010

      Objet :
      Remerciement pour votre visite

      Monsieur,

      je souhaite vous remercier pour votre visite dans notre classe de 1ère STG C1, ainsi que d’être venu parmi nous afin de nous faire partager votre histoire.

      Je trouve très courageux de votre part de nous avoir raconté votre passé, votre vie ; cela doit être assez éprouvant et émouvant. Votre histoire a été, pour moi, très enrichissante ; j’ai beaucoup aimé lorsque vous nous avez raconté l’histoire et les coutumes de votre pays. J’ai aussi très apprécié le petit moment où vous nous avez raconté un conte. Votre bonne humeur nous a été retransmise.
      Votre petit mot de la fin m’a touché ; ce que vous nous avez dit a été très beau et très réaliste.

      Je vous remercie et vous souhaite une bonne continuation.

      Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sincères salutations.

      Fanny

    • Hulusi YURTSEVEN
      Lycée Victor Hugo
      1, rue Rembrandt- BP 2159
      25052 Besançon cedex

      Tél : 03 81 49 98 88

      A l’attention de
      Mme Diana SAAD

      Objet : Besançon,
      Réaction à notre rencontre Le 29 mars 2010

      Madame,

      suite à votre intervention du lundi 29 mars, je tiens à vous remercier car cela nécessite beaucoup de courage.

      Votre passé m’a beaucoup touché car c’est une histoire vraiment émouvante. La mort de certains membres de votre famille est très douloureuse à entendre de votre part. Votre récit de la guerre que vous avez vue à l’âge de 15 ans est très touchant.

      Aujourd’hui j’espère que vous avez beaucoup de soutien et que vous vivez dans les meilleures conditions possibles. Je vous dois énormément de respect.

      Je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées.

    • Votre mot est bien touchante aussi.

      Le passé constitue les plots de la construction du futur. La manière qu’on vit et la manière de regarder notre passé, peut autant construire que détruire. Il est nécessaire d’opter pour les dispositions positives.

      La mort des êtres chers est déjà une épreuve qui ne peut s’effacer à la légère. Mais c’est ainsi la vie, un jour on se retrouve tous au paradis, c’est au moins notre espérence quand on vis dans la foi. Quel tristesse quand on n’a pas l’appui de la foi.

      Grand merci à vous de m’avoir écouté si attentivement et de m’avoir aussi écrit. Bonne continuation à vous et je vous adresse l’expression de mon amitié.

      Diana Saad.

    • Victorio
      1er tg c1
      Lycée Victor Hugo
      1, rue Rembrandt
      25000 Besançon

      M. Alfred M’bongo
      8 rue du Languedoc
      25000 Besançon

      Besançon,
      Le 21 mai 2010

      Objet :
      Réaction suite à votre intervention

      Monsieur,

      tout d’abord, je souhaiterais vous remercier d’avoir fait cette intervention dans notre classe. Ce que vous nous avez raconté fut passionnant. Je pense aussi que pour s’exprimer devant un public aussi exigeant qu’une classe d’adolescents, il faut en avoir la volonté car cela ne doit pas être simple du tout.

      Ensuite, je souhaiterais vous dire que ce que vous nous avez raconté sur l’Afrique fut passionnant, notamment le passage où votre amie est tombée enceinte. Ces moments là ne doivent pas être faciles à gérer, surtout pour un homme aussi jeune.

      Enfin, j’espère sincèrement que vous continuerez à narrer votre histoire car cela est très instructif.

      Je vous prie, Monsieur, d’agréer mes salutations distinguées

      Victorio

    • Adlen Hammani
      1 ère STGC1
      Lycée Victor Hugo
      1 rue Rembrandt
      M. Alfred MBONGO
      8 rue du languedoc
      25000 BESANCON

      Besançon,
      Le 28 mai 2010

      Objet : Lettre de remerciement

      Monsieur,

      je vous remercie pour votre prestation faite le 17 mai 2010.

      Votre histoire était très gaie, parsemer d’humour et de bonne humeur.
      Vous nous avez intéressés en racontant vos anecdotes ; votre parole était facile et vous aviez toujours le sourire.

      Malgré les difficultés rencontrées durant votre vie, vous avez su garder un dialogue convivial.

      Je vous prie, Monsieur, d’agréer mes sincères salutations.

      Adlen HAMMANI

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.