ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Home > MEMOIRES CROISÉES : La Mémoire source de lien social > Femmes et migrations, répertoire > Coalition contre le trafic des femmes ( CCTF )

Coalition contre le trafic des femmes ( CCTF )

Cctf en Afrique, siège à Bamako

Friday 13 July 2012, by Clare Mearns

La Coalition Contre le Trafic des Femmes est une organisation féministe non-gouvernementale (ONG), qui cherche à promouvoir les Droits Humains des Femmes.

Au niveau international, l’association combat la prostitution, le trafic des femmes et l’exploitaion sexuelle sous toutes ses formes. La Coalition est constituée d’un réseau régional d’individus et d’associations. Elle coordonne ces différentes organisations, partenaires de son action pour les Droits Humains des Femmes, contre l’exploitation sexuelle.

A propos :

La Coalition contre le Trafic des Femmes en Afrique (CATW-Afrique) est une ONG régionale, née en 1999. Elle regroupe 11 pays africains. Son siège régional se trouve à Bamako, dans les mêmes locaux que l’APDF.

La Coalition est financée par ses différents sièges internationaux et par des bailleurs de fonds privés, auxquels les membres soumettent leurs projets d’actions. A Bamako, la Coalition agit de pair avec « l’APDF qui met en place des ateliers pour la réalisation des projets de la Coalition », selon le chargé de programmes de la Coalition.

Les objectifs principaux de l’association :

- Documenter le phénomene du trafic de femmes et d’enfants au niveau national, leur exploitation en Afrique et dans le reste du monde.

- Informer et sensibiliser les groupes cibles sur le phénomene du trafic, de la prostitution et de toute autre forme d’exploitation des femmes et des enfants au niveau local, national et international.

- Combattre le trafic et toutes les formes d’exploitation (sexuelles ou physiques) des femmes et des enfants au niveau local, national et international.

- Entreprendre des actions afin d’agir sur la demande pour la réduire, voire l’éliminer.

- Apporter une aide concrète (matérielle, économique et médicale) aux victimes.
Revisiter les textes juridiques nationaux et internationaux de prévention et de protection des femmes et des enfants contre le trafic, la prostitution et l’exploitation sexuelle et/ou physique des femmes et des enfants.

- Créer un service d’alerte et d’information rapide entre les organisations membres de CATW.

- Aider à mettre en réseau les différents intervenants dans la lutte contre le trafic, la prostitution et l’exploitation sexuelle et/ou physique des femmes et des enfants.

Quelques actions et réalisations de la Coalition :

Bamako, Mali, août 2006 : réalisation d’une enquête sur l’exploitation sexuelle des domestiques. Environ 90% des familles de Bamako ont des domestiques et l’enquête vise donc dans un premier temps à évaluer l’étendue du phénomène, et dans un second temps à élaborer des lois plus performantes pour protéger les domestiques de ces abus.

Bamako, Mali, année 2005 : différentes formations ont été effectuées. 30 journalistes ont été formés à la vulgarisation afin de diffuser à une large échelle des informations concernant les abus sexuels. Une trentaine d’hôtelliers ont aussi été sensibilisés au problème de la prostitution : beaucoup d’hôtels ont été construits dans Bamako pour la Coupe d’Afrique des Nations, et plusieurs d’entre eux se sont transformés en centres de passe.

Bamako, Mali, juillet 2004 : organisation d’une journée de réflexion sur le rôle et les responsabilités des agences de voyages et de tourisme et des établissements d’hébergement dans la lutte contre le trafic et l’exploitation sexuelle des femmes et des enfants au Mali.

Lomé, Togo, avril 2004 : atelier national sur l’état des lieux du trafic et de l’exploitation sexuelle des femmes et des enfants.

Bamako, Mali, 2003 : visites aux jeunes filles nigérianes victimes de trafic, détenues dans les commissariats de police de Bamako.

Mali, 2002 : organisation de conférences de presse sur des cas concrets de trafic de filles du Nigéria pour sensibiliser les autorités sur l’ampleur du phénomène au Mali.

Yokohama, Japon, décembre 2001 : participation au deuxieme Congrès Mondial sur l’Exploitation Sexuelle des Enfants à des fins commerciales.
etc.

Exemples de projet à court terme :

- Approfondissement de l’enquête relative à l’exploitation sexuelle des domestiques : l’ONG souhaiterait aller à la rencontre des familles des domestiques pour les mettre en garde contre les dangers d’envoyer leurs enfants en tant que domestiques à Bamako.

- Construction d’un Centre d’Hébergement et de Protection des Femmes victimes de Trafic.

- Rencontre sous-régionale avec la police des frontières et des douanes de l’Afrique de l’Ouest pour lutter contre le trafic transfontalier.

Contact :

Hamdallaye ACI 2000

B.P.1740

Bamako

Mal
i
(223) 229 10 28

(223) 229 10 28

Any message or comments?

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post

To create paragraphs, just leave blank lines.