ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > La Bande Dessinée pour les collectivités / institutions / FLE > Corbeil Essonne : la BD migrante au service de l’animation sociale

Corbeil Essonne : la BD migrante au service de l’animation sociale

vendredi 2 juillet 2010, par Frederic Praud

Service Arts et Expositions à la Ville de Corbeil-Essonnes :

Nous organisons tous les ans un festival bd dans la ville en fin de chaque année, festival qui reçoit plusieurs milliers de visiteurs mais qui s’appuie surtout sur un ensemble d’ateliers de création Bd dans la ville, écoles primaires, collège et Lycée. Le festival s’appuie sur une idée de création croisée entre des auteurs asiatiques et français. Alain Leclerc, responsable du service Arts et Expositions à la Ville de Corbeil-Essonnes, pilote en particulier la création des bd croisées franco-chinoise aux éditions soleil (quatre publiés à ce jour). il est également anthropologue et sinologue à la Sorbonne, et dans un labo de recherche.

Il y a donc dans les école de la ville des ateliers dans les milieux souvent dits difficiles, un des collèges les plus difficiles de l’Ile de France et le Lycée, le plus souvent en projet classes mais aussi en projet individuel (hors temps scolaire) et les artistes professionnels de rang international vont dans les écoles à la rencontre de nos jeunes en création, et ils sont aussi présents durant des week-ends thématiques. Les jeunes des quartiers viennent en centre ville pour ces rencontres soit avec leurs classes pour voir l’exposition installée, soit de manière individuelle les week-ends, et ce projet est partie prenante de la politique de la ville au titre de la cohésion sociale. Rassembler tous les jeunes de la ville dans un territoire neutre, en dehors des rivalités et affrontements de quartiers paraissait au début une tâche insurmontable.

Ce projet ne vise pas à produire des bd sur la migration, les élèves en projet classes ou individuels ont le libre choix de leur scénario, et du reste on ne cherche pas tant à faire produire des pages de manière obligatoire, les faire écrire, faire des story-boards, et passer de l’écriture textuelle au langage des images est déjà un challenge. Il y a bien entendu des productions de classes et de jeunes mais rien qui ne soit publié à ce jour. Cette idée est envisagée pour les jeunes en projets individuels, pour 2011 sans doute. Par ailleurs se déroule de manière collatérales des discussions, conférences et interventions tout au long de l’année au titre de la question de la culture de l’autre, de l’altérité. En parlant de ce qui les passionne, les mangas on élargit le champ à la culture asiatique en général et au passage on revisite les cultures de référence (migrantes souvent) et on relativise pas mal de choses.


Bande dessinée à utiliser dans le cadre du FLE, des cours d’histoire et autres... :
http://www.lettresetmemoires.net/parcours-migrants-tome-i-demande-pour-un-seul-exemplaire-reception-par-courrier.htm

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.