ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > MEMOIRES CROISÉES : La Mémoire source de lien social > Femmes et migrations, répertoire > Voix de femmes

Voix de femmes

Lutte contre les mariages forcés

jeudi 28 juin 2012, par Clare Mearns

L’association Voix de Femmes a pour but de lutter contre le mariage forcé, le crime dit d’honneur et toute autre violence en lien avec le contrôle du choix amoureux et de la sexualité.

Voix de Femmes accueille, écoute, soutient et accompagne les filles et les garçons confronté-es à ces violences.

L’association mène également des actions de prévention en direction des jeunes et des familles. Elle forme les professionnels amenés à soutenir les victimes et travaille en partenariat avec les pouvoirs publics en France et à l’étranger pour améliorer la prise en charge et la protection des victimes.

A propos ; l’inspiration derrière sa fondatrice :

Nadia, jeune femme originaire de Seine-Saint-Denis et résidant désormais dans le Val d’Oise.

Victime de violences au sein de sa famille, Nadia s’était confiée à l’assistante sociale de son établissement scolaire. Cette dernière l’avait crue mais la Juge des Enfants dont la mission était de la protéger avait considéré, qu’au nom du respect de "leur culture", les parents de Nadia pouvaient décider ce qui était "bien" pour elle.
Résultat, Nadia fut envoyée en Algérie pour y être "remise dans le droit chemin".

Nadia est revenue en France au bout de 6 années

A la fin des années 90, période où elle décide fonder Voix de Femmes, Nadia lutte presque seule, bravant les discours culturalistes, paternalistes ou néocolonialistes.

Sans la volonté et la force de persuasion de Nadia, Voix de Femmes ne serait pas née !

Les premières personnes ayant soutenu son projet de créer une association pour lutter contre le mariage forcé, furent des militantes féministes algérienne, françaises, marocaine, tunisiennes, palestiennes ainsi que des habitant-es et responsables d’associations de lutte contre les violences faites aux femmes de la ville où se trouve le siège social de Voix de Femmes : Cergy dans le Val d’Oise.

Ce qui est arrivée à Nadia continue de se produire.

Les signaux d’alerte du mariage forcé et de tout les autres formes de violences faites aux enfants et aux femmes sont encore insuffisamment repérés.

Depuis le début de l’année 2011, Voix de Femmes a déjà reçu plusieurs appels de travailleurs sociaux nous demandant de rapatrier des victimes. Elles avaient été envoyées précipitamment au pays d’origine après que leurs parents aient fait semblant de coopérer avec le travailleur social. Ce dernier avait, croyant bien faire, organisé une médiation familiale pour les rappeler à la loi …

Lorsque Nadia décide de créer Voix de Femmes, pouvait-elle imaginer que la lutte contre le mariage forcé serait toujours d’actualité ?

Objectifs

L’association Voix de Femmes a pour objectif général de lutter contre le mariage forcé, le crime dit d’honneur et toute autre violence en lien avec le contrôle du choix amoureux et de la sexualité.

Accompagnement individuel des victimes

- L’association reçoit les personnes exposées à ces violences. Notre ligne d’écoute téléphonique permet d’accueillir, d’écouter, d’orienter et/ou d’accompagner les victimes.

- Voix de Femmes propose également un groupe de parole, une aide dans les démarches spécifiques (recherche d’hébergement - hors département notamment- , domiciliation si risque de représailles, aide au rapatriement…) et un appui juridique spécialisé au regard des législations françaises et des pays d’origine.

Partenariats et plaidoyers

Voix de Femmes accomplie une mission générale de prévention, en particulier de plaidoyer auprès des pouvoirs publics afin que la lutte contre ces violences soit prise en compte par les politiques publiques de manière spécifique et transversale.

Prévention et formation

Voix de Femmes anime des actions préventives de sensibilisation en faveur des publics scolaires et familiales.

Elle intervient également dans le cadre de formations en direction des professionnels.

Pour renforcer la prévention, Voix de Femmes impulse la création d’outils pédagogiques, conçus en ateliers, centrés sur les participants et leurs connaissances en matière de lutte contre le sexisme en général et le mariage forcé et le crime dit d’honneur en particulier.

L’Equipe

Le Conseil d’Administration

Voix de Femmes est composé d’un Conseil d’Administration réunissant des personnes physiques et morales telles que le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) et Le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF).

Les salariées

Les actions ponctuelles et certains projets de Voix de Femmes sont menés par les bénévoles tandis que sa mission quotidienne d’accompagnement des personnes est assurée exclusivement par des professionnel-les formé-es salarié-es, dans le cadre de la politique menée par le Conseil d’Administration.

Les adhérent-es et les bénévoles

Dès 1998, plusieurs personnes de divers horizon soutiennent la lutte de Nadia, la plupart font toujours partie de l’équipe :
Anne, directrice d’une association ; Aziz, comédien ; Chantal, conseillère conjugale et familiale ; Christine, juriste ; Françoise, directrice d’école ; Guy, conseiller en insertion ; Josie, conseillère conjugale et familiale ; Laïla, doctorante en droit ; Léonie, directrice d’école ; Mohamed Amine, assistant-réalisateur.

Au fil des années, les militant-es suivant-es ont rejoint notre équipe :
Diamana, élève avocate au barreau de Paris et de New-York ; Joseph, retraité ; Nora, professeure et écrivaine ; Mimouna, conseillère en Mission Locale ; Patrick, informaticien ; Nahed, cadre du secteur privé.

Les nouveaux adhérent-es et/ou bénévoles sont :
Aminata, élève assistante sociale ; Bachir, étudiant ; Bouchera, mère au foyer ; Claude-Marie, expert-comptable ; Fouad, lycéen ; Lamine, animateur ; Laurence, cadre administratif ; Tina, étudiante en sociologie ; Paul, retraité ; Sébastien, assistant social.

Contacts :

Pour tous les détails de contact cliquez ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.