ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "A.D Grand-Rivière", Intégration et histoire policière

"A.D Grand-Rivière", Intégration et histoire policière

Casterman éditions

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


A.D Grand-Rivière

Auteur : Laurent-Frédérique Bollée

Illustrateur : Al Coutelys

éditeur : Casterman

4 tomes

Thématiques : la vie dans les banlieues, la police, le racisme.

L’histoire :

Grand-Rivière, c’est son nom. A. D. Deux initiales et rien de plus. Personne n’a jamais réussi à en connaître la signification exacte.

Profession : commissaire principal, sept ans de métier.

Signe particulier : de couleur noire. Look rapeur, mais plutôt frappeur. Bonnet rasta, vieil imper, flingue en poche et carte tricolore de la police. La panoplie d’un flic pas comme les autres qui combat le fléau des cités.

A.D Grand Rivière philosophe, réfléchit, a le sens de l’humour, et l’investigation est pour lui une seconde nature : il enquête en permanence ! Le dessin rend bien l’ambiance des "quartiers" en région parisienne, et les dialogues sont souvent délicieux. Une BD qui traverse naturellement notre société cosmopolite, avec son lot de spontanéités, de douleurs, de manipulations et d’injustices...
Un bon moment de polar à la française. 


Avis de Lionel :

A.D Grand Rivière installe une ambiance de polar à l’ancienne tout en y incluant des sujets d’actualité. La critique de la politique des villes d’extrême droite est flagrante. Le dessin souple et détendu colle bien au commissaire A.D Grand Rivière.


Tome 1 : Terre d’élection 2000 :

AD Grand-Rivière est un commissaire de la PJ atypique, c’est le moins qu’on puisse dire. Lorsque l’émission qu’il écoutait sur Zone-Radio est brusquement arrêtée par un coup de feu, il faut bien qu’il se lève pour aller voir de quoi il en retourne.
Il rejoint sa voiture juste à temps pour ne pas se la faire voler, tombe en panne sèche (c’est fou ce que ça consomme les vieilles Porsche), met-court à un cambriolage de station service, se fait contrôler par des motards un peu trop zélés et ravis d’humilier un homme de couleur, surprend un pyromane dans la cage d’escalier de l’immeuble de la radio, pour finalement découvrir que Bruno, l’animateur, venait de se suicider...
Vous n’avez jamais remarqué de quelle manière une série de catastrophes en appelle une autre ? Continuons... il retourne à sa voiture pour découvrir qu’on lui a volé les 4 roues, il attend le bus de nuit qui arrive avec 1/2 heure de retard, et sauve in extremis la femme-chauffeur qui subira une agression quelques arrêts plus loin. Transformé en chauffeur improvisé, il reprend la route et se retrouve confronté à 3 colleurs d’affiches du TNT, le "Tout National Total", un mouvement xénophobe, raciste et violent. 
C’est lorsque son radio-réveil se met en marche qu’il apprend qu’un jeune d’origine maghrébine a été retrouvé assassiné à proximité de l’endroit où lui-même a rencontré le TNT... Il se disait bien que ces hommes n’étaient pas là par hasard...

Tome 2 : Culture diktat 2001 :

A.D Grand-Rivière est un commissaire de police, jeune et noir, à la dégaine cool et à la culture classique encyclopédique. Sa route le conduit régulièrement à Vitriol-sur-Seine, ville tenue par un maire d’extrême-droite qui affiche l’étiquette TNT, soit " Tout National Total ". Cette fois-ci, c’est le directeur du centre culturel " La plaque tournante " qui a disparu. Enlèvement, assassinat ? A.D enquête, et comme on peut le deviner, cela n’est pas de tout repos ! 

Tome 3 : Polychrome Hexagone 2001 :

La Xème Université d’été du TNT (Tout National Total) s’est ouverte ce matin à Vitriol-sur-Seine, alors que la ville est encore secouée par l’assassinat de Martin Bréval, dont le corps a été découvert il y a trois jours dans les ruines d’unchantier archéologique. Martin Bréval était le directeur d’un centre culturel connu pour son engagement contre le parti d’extrême-droite au pouvoir dans la ville depuis maintenant sept ans. De sources policières, on indique néanmoins que l’enquête, confiée au commissaire AD Grand-Rivière, pourrait bientôt parvenir à son terme.

Tome 4 : Bouskachi 2002 :

Eté 2001. Après une descente plutôt musclée dans un squat, l’inspecteur A.D Grand-Rivière part à la recherche de Mourad Sassi, un jeune étudiant porté disparu. Ses activités vont vous rappeler bien des choses de notre actualité, mais apparement, depuis quelque temps, il séchait les cours et parlait de plus en plus du Coran et du Prophète... Une nouvelle enquête sur les réseaux islamistes, au travers de leurs modes de recrutement, leur propagande et ses effets sur les individus et leurs familles.

Source : www.bdselection.com et ebook30.com


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.