ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Montserrat", dictature franquiste, migration en France

"Montserrat", dictature franquiste, migration en France

Édition Bamboo dans la Collection Angle de vue

mardi 6 juillet 2010, par PHF Rédacteur

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteur : Ribera, Julio

Éditeur : Bamboo

Collection : Angle de vue

Parution : 01/2004


Tome 1 Souvenirs de la guerre civile

Planches : 46

Parution : 01/2004

Résumé : C’était le temps de l’insouciance. C’était l’Espagne du début des années 30. Le jeune Julio Ribera découvrait les plaisirs simples de la vie : dévaler les pentes en caisse à savon, dévorer ses premières bandes dessinées, savourer les délicieuses tartines de maman en compagnie de sa petite sœur Montserrat, puis s’endormir au son de la trompette de Louis Armstrong… Sans parler des trouilles mémorables que lui inspirait Boris Karloff quand il prêtait ses traits à l’immonde créature de Frankenstein.

Mais tout ceci n’était que du cinéma et de la rigolade en comparaison avec les véritables monstres que l’époque engendra. Bientôt, les troupes de Franco arrivèrent, appuyées par l’implacable armée nazie. Le petit paradis de Julio disparut progressivement. S’instaura alors pour tout un peuple la famine, les privations, l’angoisse de ne plus avoir de lendemains. Et la petite Montserrat qui tomba malade…

Aujourd’hui âgé de 76 ans, Julio Ribera nous conte avec ses yeux d’éternel enfant une période tragique de l’Histoire et de ses répercussions sur le quotidien de tout un chacun. Tout simplement bouleversant.

Source : http://www.angle.fr/catalogue/montserrat-tome-1-grand-angle-44.html


Tome 2 Jeunesse bafouée - Une dictature au fil des jours

Planches : 46

Parution : 02/2005

Résumé : Barcelone, 1940. Le jeune Julio Ribéra fait l’apprentissage de la vie. Sous l’influence des grands dessinateurs américains, il se met en tête de devenir auteur de bandes dessinées. Il crée son premier journal sans aucun moyen de reproduction. Sa carrière commence déjà.

Il y a le dessin, mais il y a aussi le jazz. Lui qui accompagnait les disques diffusés à la radio en tapant sur des boîtes en carton saisit un jour l’opportunité de devenir batteur dans un quartet.

Le soir, il écume les quartiers chauds et découvre la ville sous un autre visage, un lieu où prostitution et misère tranchent avec l’ordre moral de rigueur. Une vie qu’il devra mettre entre parenthèses, le temps de connaître brimades et privations au service militaire.

La BD, le jazz, les filles... difficile de vivre de telles passions dans un pays marqué par la propagande franquiste. Surtout quand on possède soi-même une grande liberté intellectuelle mais peu de moyens... Mais avec son regard d’éternel adolescent, Julio Ribéra nous confirme dans cet album que la vraie richesse vient bien du cœur.

Source : http://www.angle.fr/catalogue/jeunesse-bafouee-tome-1-grand-angle-28.html


Tome 3 Paris Liberté - Le parfum de l’espoir

Planches : 46

Parution : 03/2006

Résumé : 2 septembre 1954, une date inoubliable pour Julio Ribéra et sa femme Carmen. Mariés le matin, ils débarquent l’après-midi sur cette terre qui fait briller leur regard : la France. Pour eux qui fuient l’Espagne et la dictature de Franco, Paris fait figure de Paradis. Dans cette ville magnifique, on trouve de tout et en abondance et surtout cette liberté à laquelle ils aspirent tant. Julio peut s’acheter une voiture flambant neuve, emménager dans un appartement confortable et surtout exercer à sa guise son métier d’illustrateur.

Un rêve d’enfant qui peut s’effondrer à tout instant : pas de couverture sociale, une charge de travail croissante, des rémunérations en baisse... Mais qu’importent les peines quand on a la passion ! Julio Ribéra participe aux premières heures de la bande dessinée moderne.

En 1975, sa BD, le Vagabond des Limbes, paraît. Au même moment, Franco disparaît.

Un clin d’œil de plus de l’Histoire pour un homme qui n’aura jamais autant chéri un mot : liberté.

Source : http://www.angle.fr/catalogue/paris-liberte-tome-1-grand-angle-50.html


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.