ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > Bitume - Colombie, Vietnam, Australie, France, Italie, Angleterre

au fil de l’asphalte, la diversité des cultures

Bitume - Colombie, Vietnam, Australie, France, Italie, Angleterre

Casterman éditions

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


Bitume

Auteur : Michel Vandam

Illustrateur : Michel Constantin

éditeur : Casterman

6tomes

Thématiques : tranche de vie, mélange des cultures.

L’histoire :

« Bitume » c’est la communication, les rencontres, les gens tout simplement. Ce sont leurs cultures, leurs espoirs, leurs drames qui passent... Celui qui s’arrête et celui qui quitte, ceux qui ne seront plus tout à fait comme avant. "Bitume" raconte des histoires de gens du bout de la rue et du bout du monde.

Il y a 6 tomes dans cette série. Chaque histoire est indépendante, ce qui lie les ouvrages c’est leur rapport à la route, au « Bitume ».


Avis de Lionel :

Chaque histoire est différente, chacune transmet des valeurs différentes. C’est cela que la série cherche à mettre en avant, autour d’une même entité, le bitume, tout peu être différent. Un travail comparatif des tomes peut être fait pour bien comprendre les différents rapports à la route.


Tome 1 : Le sauveur de la Linéa 1995 :

Dans la descente de la Linéa, d’étranges petits engins descendent à fond sans freins, frôlant des camions monstrueux et jouant avec la mort à chaque instant.

Dessus, commandant avec les pieds une direction scabreuse, des jeunes enfants colombiens qui trompent la misère en cherchant leurs bonheurs sur ce ruban de goudron. Mais la chance n’est pas toujours au rendez vous... 

Tome 2 : Norma’s day 1996

Route 66,1971. Un petit motel tenu par Norma, femme seule, qui voit son fils partir pour le Vietnam. Reviendra-t-il en entier ? L’inquiétude vient se rajouter à la tristesse latente de cette jeune femme qui n’a toujours pas digéré que le père de son fils ne soit jamais revenu...

Tome 3 : Cow-boy Louie L’Australien 1998

 La "Stuart highway" australienne est un immense ruban d’asphalte qui coupe le pays en deux, du nord au sud. Elle est le domaine des "road trains", de gigantesques camions à plusieurs remorques.
Cow-boy Louie est l’un de ces conducteurs chargés de ravitailler stations-services et élevages. Il se déclare "Aussie", un blanc digne des pionniers, mais son nez épaté et ses cheveux trop clairs trahissent une grand-mère aborigène.

Mais si on le charrie sur ce sujet, il a le coup de poing facile, dans les bars, où il boit beaucoup.
Pourtant, comment renier ses origines quand les aborigènes walpiris ont décidé d’user de leur magie et de leurs incantations pour qu’il redevienne "le python près du rocher" ?...

Malgré son incrédulité et ses rejets, Louie n’échappera pas à son destin... 

Tome 4 Trottoir Paris 1999

Paris. Chaque hiver, Monsieur Charles revient sur le trottoir de Barbès comme on retourne au village. Le jour, il s’abrite sous le métro, tendant la main aux passants, leur offrant le refrain d’une chanson en échange d’une pièce : "Nationale 7, on est heureux Nationale 7". 

La nuit, il rampe dans une caisse en carton qu’il déniche sur le boulevard de Rochechouart et s’endort sur le trottoir gelé. A quelques mètres de lui, un jeune black joue à l’homme d’affaires en vendant sa camelote. Quand il vivait à Dakar, c’était l’image que Sourire se faisait de la grande Europe blonde : un endroit un peu froid mais super cool pour faire du business... Parce que le soleil sans les sous, ça ne sert à rien ! Ses nuits, il les passe entre les quatre murs d’un squat. Et le problème du squat, ce sont les autres : trois ou quatre camés qui se traînent dans le sillage de Sneed, qui se la joue chef-de-bande-dans-le-Bronx. Sneed veut emmener le Sénégalais dans son délire de grand délinquant.

Le soir, Monsieur Charles retrouve "sa" famille dans un bistrot de la rue de Suez, entre la Goutte d’or et Marcadet. Là, l’attendent Monsieur et Madame René, Luigi et Sultana. Bientôt, Sourire les rejoindra.

L’hiver, avec sa pluie fine et glaciale, ne laisse aucun répit aux poumons du vieil homme. Mais Monsieur Charles n’entend pas renoncer au rêve de sa jeunesse : arriver au bout de cette foutue Nationale 7. Quant à Sneed et sa bande, ils n’ont pas renoncé à faire de Sourire le dealer de leurs combines.

Paris-Trottoir raconte des destins croisés : un vieil homme s’accrochant aux paroles ensoleillées d’une vieille chanson et un jeune Black abandonnant Dakar pour une vie dorée en Europe. Entre eux, il y a une belle Sultana qui fait l’équilibriste entre "ici" et "là-bas".

Tome 5 Le fils de l’autre 2000

Pierrot enterre sa mère, décédée d’un cancer à 45 ans. Puis il remonte dans son camion et reprend la route. Son père, routier lui aussi, absent à l’inhumation, lui donne rendez vous en Italie pour lui parler. Le jeune homme va revivre toutes les années de tristesse et de malheur qu’il a vécu dans sa famille. Et il va décider de se venger… 

Tome 6 : Taxi City 2002

Waterloo station, cet été. Julien, un jeune Français d’une vingtaine d’années, débarque à Londres. Charly, le chauffeur de taxi, est son premier contact avec la ville. Il le conduit au Peshawar Hôtel. Sur le pas de la porte de ce bâtiment légèrement décati l’attend Gulam. Celui-ci lui parle des vacances de Pâques précédentes et lui demande des nouvelles de la “Belle Demoiselle”.

Dès le lendemain, Julien sillonne les rues de Londres, blotti sur le siège arrière du taxi de Charly. Le soir, il lit des phrases griffonnées dans un cahier, qui lui rappellent ses balades lors de vacances précédentes avec Eilen.

Aujourd’hui, il est à la recherche de la jeune fille aux longs cheveux roux. Mais cette quête romantique (et donc impossible) va être bousculée par l’irruption d’autres personnages pour la plupart membres de la communauté pakistanaise.

S’ensuit une série d’incompréhensions ponctuées de bagarres musclées dans un Londres métissé où les vrais indigènes ne sont pas nécessairement ceux que l’on croit.

Sources : Casterman éditions et coinbd.com.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.