ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "L’Amour sous les Palmiers", une histoire d’amour africaine face au (...)

Prévention du SIDA en Afrique

"L’Amour sous les Palmiers", une histoire d’amour africaine face au Sida

Edition Mandala

mardi 23 mars 2010, par PHF Rédacteur

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteur : Diantantu Serge

Editeur : Mandala

Planches : 48

Parution : 04/2006

Thématiques : Amour, SIDA, Afrique

Résumé : Dans un monde où cette pandémie continue à faire des ravages, peut-on encore vivre un amour sans crainte et en toute sécurité ? La BD, « L’amour sous les palmiers », répond à cette interrogation par une histoire d’amour dont le fil conducteur distille un message selon lequel, toute forme d’amour, entre jeunes ou entre adultes, mérite d’être vécue dans la quiétude, à condition de ne pas baisser la garde face au sida qui tue. A défaut de ne le guérir, nous devons nous en prémunir, notamment par le port du préservatif féminin ou masculin, pendant nos rapports sexuels.

Dans un langage simple et clair, « L’amour sous les palmiers », définit le sida, décrit les symptômes de sa manifestation et ses modes de transmission. Il insiste aussi sur le fait de ne pas exclure de la société, les personnes malades du sida, mais au contraire, les entourer, avec affection, dans notre vie de tous les jours. Un tel comportement social, responsable, peut permettre à chacun de filer un parfait amour sous les palmiers, sans tabou, dans la sérénité et en toute confiance.

Source : http://www.sergediantantu.com/boutique.html

Biographie de l’auteur : http://www.sergediantantu.com/biographie.html


Avis de Florian Grand : Cette BD peut être utilisée comme moyen de prévention du SIDA. Comme l’adage le dit il vaut mieux prévenir que guérir, sauf qu’ici, aucune guérison n’est possible. Un travail sur cette BD peut amener les enfants à mieux comprendre les problèmes liés au SIDA, et aussi d’avoir une vision plus réaliste de l’Afrique au travers d’une BD 100% africaine. Acceptation d’autrui et lutte contre le SIDA sont les deux mots d’ordres de cette BD.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.