ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "L’Autoroute du soleil", fuite de Kamel et Alexandre

Course poursuite. Contre le racisme.

"L’Autoroute du soleil", fuite de Kamel et Alexandre

Casterman éditions.

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


L’Autoroute du soleil

Auteur : Baru

éditeur : Casterman

1995

Thématiques : racisme, politique nationaliste, vie française, course poursuite.

L’histoire :

Premiere édition :

À Nancy, Alexandre, 17 ans et fils d’ouvrier italien immigré, voue une admiration sans borne à Karim. Karim, 22 ans, beau gosse et tombeur, est passionné des années cinquante. Un après-midi, Alexandre réussit à entrer dans les grâces de son héros et après un tour en scooter et quelques coups dans les bars, les nouveaux amis se séparent. Alex reste dans les parages tandis que Karim se rend dans une demeure bourgeoise… pour retrouver l’une de ses nombreuses maîtresses. Bien lui en a pris. Ladite dame n’est autre que Madame Faurissier, l’épouse du Docteur Raoul Faurissier, activiste déjanté de “l’Élan National Français”. Les amants sont surpris, Alex donne l’alerte – Faurissier aussi. C’est là que démarre une fantastique course-poursuite, qui entraînera nos héros aussi loin que Lyon et Marseille, sur une route jalonnée de rencontres pas toujours agréables … Avec L’autoroute du Soleil, Baru signe un véritable road movie en B.D. : rien n’y manque, les filles, les restoroutes, les flics, les voyous… Un tour de France magistral pour cette cavalcade dont les protagonistes, deux bons-mauvais garçons, nous séduisent dès les premières pages.

Deuxième édition :

Quelque part dans l’Est de la France au milieu des années 90, dans un paysage social dévasté (fermetures d’usines et déshérences en tout genre), Kamel, séducteur invétéré auquel aucune femme ne sait résister, entretient une liaison avec l’épouse d’un leader d’extrême droite. Hélas, le couple adultère est démasqué. La fureur meurtrière du mari trompé contraint le Don Juan, dans l’urgence absolue, à une cavale improvisée. Kamel s’enfuit vers le sud, flanqué du jeune Alexandre, un adolescent un peu complexé qui l’admire pour ses conquêtes. Une traque fantastique s’engage, haletante, au fil de laquelle Baru, inspiré comme jamais, brosse un subtil et saisissant portrait d’une France en crise, en proie à ses démons intimes. Narration coup-de-poing, énergie graphique peu commune, personnages fouillés et remarquable finesse d’observation : L’Autoroute du soleil (récompensé par le Prix du Meilleur Album au Festival d’Angoulême en 1996) peut être à juste titre tenu pour l’un des plus grands romans graphiques français. Plus de 400 planches de bonheur intégral, à redécouvrir à travers cette nouvelle édition.

Source : Casterman.

Festival d’Angoulême 2010 : Le jury a élu Baru, auteur engagé, en dehors des modes.

Pour plus d’information sur Baru et son œuvre allez voir la vidéo "génération Baru" au lien suivant : www.actuabd.com/Angouleme-2010-le-Grand-Prix-va-a


Avis de Lionel :

Une BD sur les français, sur le racisme ambiant dont nous n’avons même pas conscience. Une critique de ceux qui n’ont pas vue évoluer la France et qui s’enferme dans une « identité nationale » dépassée.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.