ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "La guerre d’Alan", (1939/1945)

Histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

"La guerre d’Alan", (1939/1945)

L’Association éditions.

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


La guerre d’Alan

Auteur/ illustrateur : Emmanuel Guibert

éditeur : L’Association

2000

Thématique : Histoire. Seconde Guerre Mondiale.

L’histoire :

« La guerre d’Alan », avant d’être une bande dessinée enthousiasmante, est la rencontre de deux hommes.

Emmanuel Guibert, à qui on doit les remarqués "La fille du professeur" et "Le capitaine écarlate", avait trente ans quand il a fait la connaissance d’Alan Cope, 69 ans au compteur et une bonhommie chaleureuse qu’on imagine sans peine.

Pendant cinq ans, jusqu’à la disparition d’Alan, ils ont été amis, sans doute avec cette intensité qui réunit des êtres complémentaires que le fossé des années n’embarrasse pas. 
Ensemble ils ont ri, cuisiné, jardiné, fait du vélo, discuté. 
Parce qu’Alan a vécu la Seconde Guerre mondiale et qu’Emmanuel avait à la fois l’oreille pour l’écouter et la plume pour dessiner, ils ont décidé ensemble de raconter ces souvenirs de jeune soldat en bande dessinée. 
Et le résultat est touchant et très réussi. 

Chronique de l’album : 

On sent l’affection de Guibert pour son aîné à toutes les pages. Le dessin lui-même, épuré et original, se fait tout petit derrière la parole retranscrite. Et on a eu l’impression, en fermant l’album, qu’Alan était face à nous, les yeux rieurs et pétillants, en train de raconter ses souvenirs. 

C’était le plus beau cadeau que le dessinateur pouvait faire au vieil homme, dont il a fait une sorte de grand-père universel au timbre chaud et stimulant. 
Je crois que plus d’un lecteur aura envie de retrouver ses vieux manuels d’histoire pour se replonger dans la guerre 1939-1945 après avoir écouté (euh pardon, lu...) Alan et contemplé les images d’Emmanuel. 

Un album profondément humain, à découvrir sans tarder.

Source : www.coinbd.com


Avis de Lionel :

La Seconde Guerre Mondiale est ici contée au travers de deux personnes : Alan, celui qui a vécu la Guerre, Emmanuel, celui qui écoute et retranscrit par le dessin. L’Histoire se charge de leurs émotions personnelles.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.