ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Loin d’être parfait" , Amérique multiraciale et borderline

Point de vue sentimental d’un couple migrant

"Loin d’être parfait" , Amérique multiraciale et borderline

Édition Delcourt dans la Collection Outsider

mardi 6 juillet 2010, par PHF Rédacteur

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteur :Tomine, Adrian

Traduction :Bernière, Vincent

Éditeur : Delcourt

Collection : Outsider

Planches : 100 noir et blanc

Parution : 05/11/2008

Résumé : Ben Tanaka a des problèmes. Non seulement il est cynique, sarcastique et insensible, mais en plus sa relation avec sa copine se passe mal. Miko Hayashi lui reproche d’être attiré par les femmes blanches. Tous les deux sont d’origine asiatique. Elle fuit à New York, il reste en Californie. Leur histoire s’inscrit dans l’Amérique multiraciale et borderline d’aujourd’hui. Un pays imparfait, tout comme eux.

Chronique : Tous deux d’origine asiatique, Ben Tanaka et Miko Hayashi vivent une relation de couple difficile et s’éloignent petit à petit l’un de l’autre. Alors que Ben cherche à tout prix à s’intégrer à la société américaine, jusqu’à rejeter ses origines japonaises, Miko souhaite s’épanouir sans pour autant oublier d’où elle vient. Les reproches fusent. Elle ne supporte plus son cynisme et son attirance pour les jeunes filles à la peau blanche, tandis que lui en a assez de ses accès de jalousie. Un break s’impose. Elle saisit l’opportunité d’un stage et part pour quatre mois à New York, tandis qu’il reste en Californie. Un éloignement qui les rapprochera de nouveau ou, au contraire, brisera définitivement les liens devenus fragiles qui les unissent encore.

Si le thème des rapports humains, de l’homosexualité ou du mal-être d’hommes et de femmes à la recherche d’une identité n’est pas nouveau dans la bibliographie d’Adrian Tomine, "Loin d’être parfait" est, en revanche, son premier long récit. Lui-même d’origine asiatique, l’auteur présente deux personnages qui vivent leur propre condition de manière radicalement différente. Ben idéalise les Etats-Unis, un peu à la manière des héros d’America de Keiko Ichiguchi. Il est persuadé que son acceptation dans la société passe nécessairement par une renonciation, celle de sa couleur de peau. Il exècre la passion de sa petite amie pour les films asiatiques nord-américains. Paradoxalement, ce désir d’intégration l’isole. Tandis que ses proches multiplient les aventures et les rencontres, que ce soit Alice et ses innombrables conquêtes féminines ou Miko et ses copines du festival, Ben, lui, est seul. Mal dans sa peau, complexé, il peine à trouver son propre chemin.

En toile de fond, Tomine dépeint une histoire sentimentale somme toute banale, mais d’une justesse saisissante. Le lecteur voit le couple s’effriter au fil des pages, dans une fuite en avant qui semble sans retour. Chaque acteur joue sa partition avec précision, Ben et Miko en premier lieu, mais également l’ensemble des personnages secondaires qui croisent leur chemin. Tous possèdent une forte personnalité qui les rend finalement très attachants, que ce soit Alice, qui croque la vie à pleines dents, ou même Autumn et Sasha, avec leur faux air ingénu. Cette justesse passe également par les dialogues, incisifs, ainsi que par un dessin en noir et blanc, à la fois clair et élégant, grâce auquel les émotions transpirent de chaque visage.

Loin d’être parfait confirme tout le talent d’un auteur, encore très jeune, mais qui fait preuve d’une maturité étonnante dans l’analyse des relations humaines. L’album est publié dans la nouvelle collection très prometteuse des éditions Delcourt, "Outsider", qui se propose de faire découvrir les fleurons de la bande dessinée américaine indépendante. A noter la sortie quasi simultanée chez ce même éditeur d’un autre ouvrage d’Adrian Tomine, Insomnie et autres histoires.

L. Gianati

Source : http://www.bedetheque.com/serie-19037-BD-Loin-d-etre-parfait.html


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.