ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Malamine, un africain à Paris"

intégration, migration africaine, études, relation avec le pays d’origine.

"Malamine, un africain à Paris"

éditions Les Enfants Rouges

vendredi 19 mars 2010, par PHF

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Malamine, un africain à Paris

scénario : Edimo

dessin : Simon-Pierre Mbumbo.

éditions Les Enfants Rouges

2009

120 pages

Thématiques : intégration, migration africaine, études, relation avec le pays d’origine.

 A l’issue de ses études universitaires, Malamine a tenté sans succès de faire valoir ses diplômes dans son pays, en Afrique. Mais un diplôme de la Sorbonne ne suffit pas à effacer l’origine ethnique : Malamine n’est pas de la « bonne » tribu. On lui fait comprendre qu’il doit repartir. De retour à Paris, Malamine n’est pas plus à ce qu’il définit comme étant sa « juste » place. En lui sommeillent l’amertume et la colère, frustré par l’idée qu’il n’arrive pas à aider l’Afrique. Car si lui, un intellectuel diplômé, qui écrit un livre sur l’économie africaine ne peut pas améliorer la vie de ses frères, qui pourra le faire ? Son impatience et son désarroi vont alors le mener sur les traces d’un groupe politique dangereux…

A Paris le jeune Africain doit "réussir", pas d’autre alternative : en effet la pression, d’ordre économique ou familial, est extrêmement forte. Mais si d’aventure il ne réussissait pas ? Est-il seulement moral d’échouer alors que la survie d’une partie du clan peut être en jeu ? Le jeune Africain peut-il survivre à la honte de l’échec ? Peut-il prendre le risque d’un désaveu familial ? Impensable… Pourtant, pour un certain nombre, le succès se fera attendre, pour diverses raisons.
Edimo et Mbumbo ont voulu, dans cette bande dessinée, parcourir, de l’Afrique à Paris, un bout du chemin de l’un de ceux qui échouent. Observer comment l’impatience et le désespoir montent, et ce à quoi ils pourraient conduire.
En filigrane ils parlent aussi de la France, qui ignore souvent tout de ceux qu’elle accueille, y compris à Paris, sa capitale : cette ignorance est-elle permise, aujourd’hui, en pleine mondialisation ?

Mbumbo a opté pour un trait hachuré noir et blanc, proche du crayonné. Il effleure ainsi les visages et silhouettes, sans ôter un gramme d’intensité à Malamine.

Les auteurs de cette bande dessinée, Edimo (franco-camerounais) et Mbumbo (camerounais) font partie de l’association « L’Afrique dessinée » qui a pour but de témoigner des réalités africaines et de créer des échanges internationaux pour les auteurs.

Pour plus d’information sur « L’Afrique dessinée » utilisez les liens suivant :

http://lafriquedessinee.fr

http://www.francparler.org/articles/ngalle_edimo2007.htm


Avis de Lionel :

Malamine, un africain à Paris dépeint les sentiments et les réflexions d’un Africain venu en France pour ses études. On y découvre la relation de Malamine avec la France mais également avec son pays d’origine. Le dessin en noir et blanc donne de l’intensité à l’histoire.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.