ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Max Fridman, tome 2 : La Porte d’Orient", un espion à Istanbul

Espionnage à l’aube de la Seconde guerre.

"Max Fridman, tome 2 : La Porte d’Orient", un espion à Istanbul

Glénat BD éditions

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Max Fridman, tome 2 : La Porte d’Orient

Auteur / illustrateur : Giardino

éditeur : Glénat

1986

63 pages

Thématiques : Histoire, diplomatie et politique, les relations internationales avant la seconde Guerre Mondiale, l’espionnage et ses enjeux.

A l’aube de la seconde guerre mondiale, l’Europe est incertaine envers son avenir. L’ombre d’Hitler plane déjà sur le monde.
Les espions fourmillent de partout et la moindre petite anicroche peut vite dégénérer en affaire d’état.
Un ingénieur, Stern, est convoité par différentes grandes puissances et la France, pour ne pas être en reste, dépêche sur place un de ses agents : Max Fridman.
A Istanbul, les péripéties vont se succéder, secrètes et aventureuses, amoureuses ou diplomatiques.
Qu’adviendra-t-il de l’Ingénieur Stern ? Qui sera à même de s’approprier ses informations ?

Résumé de la série :

1938 : pour les services du contre-espionnage, les hostilités ont déjà commencé depuis longtemps. A Budapest, la première victime de cette guerre de l’ombre est le réseau français Rhapsodie dont les membres ont été éliminés. Mais par qui ? Le N.K.V.D. soviétique ? L’Abwehr nazie ? Pour le savoir, Paris décide d’envoyer un enquêteur, quelqu’un de discret, d’inconnu et d’efficace. Max Fridman ne veut pas être cet homme providentiel mais il n’a pas le choix. Le 2ème bureau le sait, l’hôtel et le train sont réservés, les contacts hongrois sont prévenus et le chantage qui va obliger Fridman à accepter cette mission est parfaitement au point... 

Publié en 1982, Rhapsodie Hongroise, la première aventure de Max Fridman, entre aujourd’hui dans la prestigieuse collection Caractère. Un scénario digne des meilleurs romans d’espionnage et un superbe dessin en ligne claire font de Max Fridman une bande dessinée incontournable. 

Source : www.bedetheque.com et www.coinbd.com


Avis de Lionel :

Une histoire d’espionnage qui nous plonge au cœur des difficiles relations diplomatiques précédent la Seconde Guerre Mondiale.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.