ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > Retours à Alger

Mémoire

Retours à Alger

Édition Casterman dans la Collection Univers d’auteurs

mardi 16 mars 2010, par PHF Rédacteur

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteurs : Jacques Ferrandez, Rachid Mimouni

Éditeur : Casterman

Collection : Univers d’auteurs

Planches : 78

parution : 09/06/2006

Thématique : Voyages, Diversité

Le Mot de l’éditeur : Carnets d’Orient - Retours à Alger

La Collection :

Cet album s’insère dans la série des CARNETS DE VOYAGE périodiquement proposés par Casterman à des auteurs choisis, comme de véritables "cartes blanches", à mi-chemin du récit de voyage, du journal intime et du reportage subjectif. Outre Jacques Ferrandez qui en a déjà signé plusieurs (Liban, Irak, Syrie et plus récemment Bosnie), ont ainsi été édités des carnets de Nicolas de Crécy (Lisbonne), Emmanuel Lepage (Brésil,América), Miguelanxo Prado (Belo Horizonte) ou Christophe Blain (Carnet de Lettonie).

L’Album :

Jacques Ferrandez a effectué plusieurs séjours dans la capitale algérienne ces douze dernières années, simultanément sur les traces de la fiction qu’il relate dans sa série CARNETS D’ORIENT et de sa propre histoire personnelle.

C’est à une manière de synthèse de ces différents séjours qu’il nous convie avec ce carnet de voyages multiples à Alger. Le dessinateur a réalisé de nombreux dessins et images inédites spécialement pour le présent ouvrage, dans un registre graphique proche de ses illustrations de voyage précédemment consacrées à la Syrie ou à Sarajevo. Il y fait par ailleurs figurer, en complément, plusieurs des courts récits en bande dessinée publiés ici et là par le passé sur le thème de l’Algérie, comme les deux planches d’Aïcha réalisées pour un ouvrage au profit d’Amnesty International ou Le Miroir, naguère édité par Amok dans le collectif Algérie, la douleur et le mal.

Jacques Ferrandez a d’abord publié chez Casterman Arrière-pays, suite de petites histoires typiquement provençales. Après le premier cycle en cinq volumes de la série CARNETS D’ORIENT, consacrée à la période coloniale d’avant-guerre en Algérie, il replonge dans l’univers provençal en adaptant Jean de Florette et Manon des Sources (1997). En 1998, avec l’écrivain Tonino Benacquista, il signe L’Outremangeur, récemment adapté au cinéma. Il vit à La Colle-sur-Loup, dans les Alpes-Maritimes.

Rachid Mimouni a écrit les textes de cet album.

Extrait du livre :

Un pauvre vieux débarqué à pied, et chargé de plusieurs sacs en tissu synthétique aux couleurs de l’enseigne Tati, fut obligé de tout déballer sur le tapis de la douane et sommé, après examen, de se dépêcher de tout ranger après confiscation d’une partie du contenu. Modestes cadeaux pour la famille ou contrebande dérisoire, ce n’était assurément pas le bagage d’un gros trafiquant, ni d’un trabendiste d’envergure. En voyant, à ce moment-là, le mépris et l’arrogance du représentant de l’autorité, je me disais que, quand un porteur d’uniforme était flingué dans la rue, c’était comme la revanche des gueux et des humiliés. Un pays où la corruption existe à tous les étages de la société. Un pays où le corrupteur d’en bas attend seulement d’être en position de grimper les échelons pour devenir un jour le corrompu détesté et prendre sa revanche. C’est juste une question d’échelle : l’exemple vient d’en haut.

Source : http://livre.fnac.com/a1789827/Carnets-d-Orient-Retours-a-Alger-Jacques-Ferrandez?PID=1&Fr=1&UID=0033CC8EC-4371-6A32-A4DF-D946E032EE30&To=0&Nu=-1&Origin=zanox972672&OrderInSession=1&Mn=-1&Ra=-1


Avis de Florian Grand : Cette BD peut servir à découvrir ou à redécouvrir la ville d’Alger. Au travers des dessins et des textes de l’auteur, il y a toute une culture à apprécier. Un voyage culturel qui permet de s’ouvrir sur la porte de l’Afrique.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.