ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Seules contre tous", la Seconde Guerre Mondiale en Hongrie

Fuite. Lien Mère/Fille. Histoire.

"Seules contre tous", la Seconde Guerre Mondiale en Hongrie

Seuil

mercredi 17 mars 2010, par PHF

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Seules contre tous

Auteur : Miriam Katin

éditeur : Seuil

2006

122 planches

Thématiques : Seconde Guerre mondiale, fuite, délation, persécutions, lien mère fille.

L’histoire :

Dans ce récit envoûtant, Miriam Katin relate son parcours avec sa mère en Hongrie durant la Seconde Guerre mondiale, alors que toutes les deux fuient les persécutions nazies. Tandis que son père est enrôlé dans l’armée hongroise, Miriam et sa mère sont contraintes de quitter Budapest, refusant d’être parquées avec les autres juifs promis à la déportation. Elles se font passer pour une servante russe et sa fille illégitime, vivent dans la clandestinité, croisent des officiers allemands, une ribambelle de traîtres et de collaborateurs, des paysans dépassés et des soldats soviétiques sans foi ni loi. Dans cette fuite éperdue, certains d’entre eux vont pourtant les aider...


L’avis de Lionel :

Cette histoire est celle d’une mère et de l’amour qu’elle porte à sa fille. Les horreurs de la Guerre sont racontées avec une très grande pudeur ce qui augmente la charge émotionnelle de cet oeuvre magnifique. C’est une autre façon de voir l’Histoire.


L’auteur : À 63 ans, Seules contre tous est le premier roman graphique de Miriam Katin. En 1956, devant l’invasion des chars russes à Budapest, la dessinatrice fuit la Hongrie pour les États-Unis, travaille dans l’industrie du dessin animé, émigré en Israël où elle intègre Tsahal, puis retourne vivre à New York en 1991. En France, elle a publié une histoire dans la revue Bang ! : Budapest 1956.

Informations tirées du site : http://www.bedetheque.com


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.