ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Tsiganes : 1940-1945, le camp de concentration de Montreuil-Bellay"

Mémoires

"Tsiganes : 1940-1945, le camp de concentration de Montreuil-Bellay"

Édition Emmanuel Proust Editions dans la Collection Atmosphère

samedi 20 mars 2010, par PHF Rédacteur

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteur : Krist Mirror

Éditeur : Emmanuel Proust Editions

Collection : Atmosphère

Planches : 96

Parution : 05/2008

Thématiques : Guerre, Tsiganes, xénophobie

Résumé : Chez nous, à Montreuil-Bellay, près de Saumur, un camp de concentration administré par la police française a interné des gitans dans des conditions inimaginables. Pour réaliser cette BD document sur les « Tsiganes oubliés », le dessinateur Kkrist Mirror a rencontré de nombreux témoins encore vivants ainsi que des gens du voyage. Basé sur les travaux de l’historien de référence Jacques Sigot, ce récit rend un hommage à l’Abbé Jollec, cet homme qui s’est sacrifié pour la communauté tsigane. Profondément humaine, cette bande dessinée est un document exceptionnel à la fois sur la France mais également sur les nomades pendant la seconde guerre mondiale. À une époque où l’on parle de « devoir de mémoire », un album à faire découvrir au plus grand nombre.

Présentation de l’éditeur :

Le décret de loi du 6 avril 1940, signé par le président de la république Albert Lebrun " astreint à résidence, sous surveillance policière, tout nomade... ". Après la capitulation française, le gouvernement de Vichy va l’appliquer. Près de Saumur, un camp de concentration administré par la gendarmerie française a interné plus de 3 000 gitans dans des conditions inimaginables. Pour réaliser ce témoignage en bd sur ces " Tsiganes oubliés ", le dessinateur Kkrist Mirror a rencontré de nombreux témoins ainsi que des gens du voyage. Son récit rend également hommage à l’abbé Jollec, cet homme qui a sacrifié sa vie pour la communauté tsigane. En bande dessinée, un document exceptionnel et indispensable sur la France et ses nomades pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie de l’auteur :

Kkrist Mirror est né à Saumur et vit à Paris. Illustrateur de presse (Moto Journal, Libération...), il anime des ateliers BD et la revue Cosmic Street. Pour lui, cet album est très important, " car il n’est pas possible de passer sous silence des faits aussi essentiels ". Le réalisme photographique de son dessin comme la justesse de ses dialogues donnent une véritable humanité à cette œuvre.

Source : http://www.amazon.fr/Tsiganes-1940-1945-camp-concentration-Montreuil-Bellay/dp/2848101849


Avis de Florian Grand : Tsiganes ou la mémoire des gens du voyage durant la dernière guerre est un bon outil pour développer son savoir sur la vie de cette communauté dans le camp de concentration de Montreuil-Bellay. Elle nous permet tout d’abord d’en apprendre un peu plus sur les conditions de vie des tsiganes et sur l’horreur qu’ils ont vécue simplement parce qu’ils sont des gens du voyage. L’humanité que fait ressortir cette BD nous aide à devenir plus tolérant vis à vis de ces personnes, qui même si elles vivent en France, ne partagent pas la même culture que nous.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.