ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Yannick Noah : traits métis"

Chansons interprétées en BD

"Yannick Noah : traits métis"

Édition Delcourt

samedi 20 mars 2010, par PHF Rédacteur

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteur : Collectif

Éditeur : Delcourt

parution : 07/11/2007

Thématiques : Icône Français, Métissage, Diversité

Résumé : Retrouvez douze des tubes de Yannick Noah réinterprétés en bande dessinée : Un jour (Li-An) ; La Voix des sages (G. Mardon) ; Ose (Christopher) ; Aux arbres citoyens (Alfred/Meunier) ; Écoute (F. Boudjellal) ; Les Lionnes (É. Le Roux) ; Métisse (P. Ogaki) ; Simon Papa tara (J.-L. Munuera) ; Ni divin ni chien (Édith) ; Danser (Algésiras) ; Donne-moi vite (N. Nemiri) et Dans et sur mes bras (Mazan).

Source : http://www.editions-delcourt.fr/catalogue/bd/yannick_noah_traits_metis

Présentation de l’éditeur :

Yannick Noah a choisi, toute sa vie, d’agir en homme libre, de s’affranchir de toute limite, quitte à prendre des risques importants et à surprendre son public. Athlète du plus haut niveau, il a abordé modestement une nouvelle carrière de chanteur... pour y connaître finalement un énorme succès. Ses chansons sont à son image : énergiques, généreuses, ouvertes sur un monde qui s’enrichit du métissage des peuples... Ce livre représente une nouvelle forme de métissage, puisque Yannick Noah y croise la route de la bande dessinée. Celle-ci rend hommage à l’artiste autant qu’à l’homme, en évoquant son univers en traits d’encre noire et mélanges de couleurs.


Avis de Florian Grand : La musique au travers de la BD comme outil de lien social et d’altérité. Yannick Noah : trait métisse nous fait découvrir que le métissage enrichit le monde sous bien des aspects. Cette BD nous apprend que l’ouverture d’esprit aux autres cultures favorise le développement de notre propre culture. De plus, Yannick Noah, personnalité idolâtrée par les Français nous pousse à mieux accepter son message de diversité. Cette BD, plus y il a de culture plus il y a de vie. En acceptant l’autre on s’accepte soi même.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.