ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > Agence Hardy, tome 4 : Banlieue Blanche, Banlieue Rouge.

Histoire policières dans las années 50.

Agence Hardy, tome 4 : Banlieue Blanche, Banlieue Rouge.

Dargaud éditions.

vendredi 19 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


Agence Hardy, tome 4 :
Banlieue Blanche, Banlieue Rouge.

Auteur : Pierre Christin

Illustratrice : Annie Goetzinger

éditeur : Dargaud

2006

Agence Hardy est une série policière se déroulant dans les années 50.

Thématiques : Paris des années 50, conditions de vie ouvrières. Histoire.

L’histoire :

Paris, 1957. 

Une "Dauphine" qui s’arrête juste devant l’agence Hardy, voilà qui n’est pas banal. 

À son bord, un ingénieur de la Régie Renault. 11 propose à Édith Hardy une mission délicate : élucider le vol d’une maquette de prototype. Une affaire qui va la conduire au coeur des petits secrets de l’île Seguin, là où sont installées les usines Renault. 

Quant à son assistant Victor, il va pouvoir mettre à profit ses nouvelles relations à la CGT. Et, au passage, s’initier aux subtilités de la sémantique révolutionnaire en compagnie de la (charmante) fille d’un militant...

Les enquêtes de l’Agence Hardy nous entraînent une nouvelle fois dans la France des années 1950, celle d’avant les grandes mutations sociologiques de la décennie suivante. Le lecteur visite l’île Seguin et pénètre au coeur de la Régie Renault, où il redécouvre les dférents métiers qui faisaient la grandeur de l’ouvrier de la Régie, fer de lance du prolétariat de l’époque. Entre enquête policière, témoignage sociologique, cours d’histoire contemporaine et comédie savoureuse, l’Agence Hardy s’affirme comme l’une des séries les plus séduisantes du moment. Quant au fidèle Victor, il n’hésite pas à décréter - avec quelques années d’avance - qu’il ne faut pas désespérer Billancourt... 


Avis de Lionel :

Cette BD policière nous entraine dans le Paris des années 50 et nous donne un panorama des conditions de vie de cette époque. Banlieue Blanche, Banlieue rouge est un tome particulièrement intéressant car il dépeint la vie dans les « banlieues ouvrières ». Il montre la France d’après guerre.


Les auteurs :

Annie Goetzinger a suivi les cours de Georges Pichard (Paulette) à l’École supérieure des arts appliqués avant de faire son entrée à Pilote. Après un détour par le dessin de mode, elle collabore avec les principaux magazines de BD, de Pilote à Métal hurlant et de L’Écho des savanes à Fluide glacial. Sa rencontre avec Pierre Christin donnera naissance à la série des Portraits souvenirs, avec des albums comme La Demoiselle de la Légion d’honneur et La Voyageuse de la petite ceinture. Depuis 1999, elle illustre chaque semaine la chronique de Bruno Frappat dans le quotidien La Croix. 

Pierre Christin est l’un des scénaristes majeurs de la bande dessinée. Créateur de Valérian avec son complice Mézières, il a travaillé avec les plus grands dessinateurs, de Tardi à Bilai (Partie de chasse). Ce voyageur impénitent est aussi romancier, scénariste pour le cinéma et professeur de journalisme à l’université de Bordeaux.

Source : Dargaud


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.