ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Loin de mon pays", l’exil à travers les yeux d’une petite fille

enfance et exil. Guerre et réfugiés.

"Loin de mon pays", l’exil à travers les yeux d’une petite fille

Alice Jeunesse

vendredi 19 mars 2010, par PHF

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Loin de mon pays

Auteur/illustrateur : Pascale Francotte

édition : Alice jeunesse

2007

à partir de 5 ans

Thématique : migration, guerre, exil, enfance.

L’histoire :

"J’habite quelque part au milieu de l’Afrique. Mon papa est parti très loin, pour étudier. Mais, bientôt, sont venus les couvre-feux, l’insécurité, la violence, et la guerre a envahi mon pays. Mon papa nous a-t-il oubliés ? Allons-nous partir à notre tour ? Loin de mon pays, c’est peut-être retrouver papa, mais c’est aussi quitter mes cousins, mes amis, ma maison…"

Avec beaucoup de pudeur et une intense émotion, Pascale Francotte aborde le sujet de la guerre et de l’exil à travers les yeux d’une petite fille, cruellement déchirée entre l’insouciance de son enfance et le monde, impitoyable, des adultes.
Un sujet douloureux mais actuel et qui fait de plus en plus partie de notre quotidien : celui des exilés, des sans-papiers, des réfugiés, des victimes de guerre et des enfants déplacés… Un livre bouleversant qui nous aide à mieux les comprendre.

«  Pascale Francotte croque avec une infinie tendresse et émotion le portrait d’une petite africaine brusquement confrontée à l’horreur de la guerre. Sous le regard innocent de cette petite fille, le village, si joyeux et animé par le passé, résonne maintenant de coups de feu échangés entre armées et milices, disparaît sous les gravats et se couvre de deuil. La guerre dévaste tout sur son passage. Le couvre-feu, la peur d’une bombe, le manque de nourriture… La vie se révèle soudain bien cruelle pour cette petite fille… Il a suffi de quelques jours pour lui faire quitter le doux cocon de l’enfance et basculer brusquement dans le monde des adultes, cruel, violent et sans pitié. La guerre lui a retiré son insouciance. Le bonheur des jours heureux n’est plus qu’un rêve. Et Papa qui est loin, parti tenter sa chance à l’étranger. Pourra-t-elle le rejoindre un jour ? Entre la guerre et la séparation familiale, il y a des jours où elle finit par perdre espoir. Tout est devenu si compliqué dans cette vie… Un jour arrivent enfin les papiers tant attendus. Grâce aux passeports et billets d’avion, elle va pouvoir rejoindre son père, fuir la guerre et voir sa famille enfin réunie. Après la guerre, voilà l’exil. Une nouvelle séparation l’attend. Quitter sa terre, ses racines, ses amis… À travers la simplicité des mots d’une enfant, cet album évoque la guerre et l’exil, les blessures, la sombre réalité de la vie. »

Anne Godin, www.ricochet-jeunes.org


Avis de Lionel :

Loin de mon pays nous fait vivre l’histoire d’une petite fille qui doit quitter son pays. Les questions qu’elle se pose nous touche car elles sont celles d’une enfant qui quitte doucement le monde de l’enfance. Pascale Francotte aborde les sujet des réfugiés sans violence mais avec force.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.