ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "Je me Souviens Beyrouth", chronique libanaise pendant la guerre

"Je me Souviens Beyrouth", chronique libanaise pendant la guerre

Éditions Cambourakis

vendredi 19 mars 2010, par PHF

"Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative"


Auteur : Zeina Abirached

Éditeur : Éditions Cambourakis

2008

Résumé : Dans ses livres, Zeina Abirached témoigne de ce que furent les années difficiles qu’elle a vécues à Beyrouth dans les années 80 dans l’appartement familial sis sur la ligne de démarcation. Elle nous y parle des gens, de leurs relations, de l’organisation qu’ils ont dû mettre en place pour "tenir" dans leur pays en guerre.

Aujourd’hui, Zeina Abirached vit entre les capitales libanaise et française. Le recul qu’elle peut désormais prendre sur son enfance lui permet aujourd’hui de faire ressurgir les bons souvenirs qui, malgré tout, ont pu se construire malgré la peur, comme les fleurs finissent par repousser même sur les gravats des immeubles en ruine.

Dans Je me souviens Beyrouth, à la manière de Georges Perec, mais graphiquement, elle nous liste ces petits bonheurs que le reste n’a pas réussi à effacer...

Source : http://www.sceneario.com/bd_11442_JE%20ME%20SOUVIENS%20BEYROUTH.html


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.