ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > Education , 100 TEMOINS 100 ECOLES : La Mémoire source d’action (...) > Textes et mots d’élèves > Lycée ANDRÉ MALRAUX - MONTATAIRE > rencontre à Montataire - Faroudja Amazit

2010-2011

rencontre à Montataire - Faroudja Amazit

mardi 24 mai 2011, par Frederic Praud

Messages

  • Mme Amazit Faroudja,
    Tout d’abord, je tenais à vous remercier d’être venue nous narrer votre histoire du début jusqu’à aujourd’hui. Votre père était une personne très forte et courageuse car il a quitté sa ville, sa maison, ses habitudes et même sa famille pour venir s’installer en France, plus précisément à Neuilly-Sur-Seine.
    Quand vous nous avez dit que votre mère avait peur de vos frères, c’est vrai qu’ils avaient presque son âge, elle ne pouvait pas contester vos frères. Vous aviez raison dans votre lit, c’est comme cela que vos frères et soeurs quittent le lit.Vous n’aviez plus d’intimité. C’est tout à fait normal que vous ne travailliez pas à l’école, vous êtes encombrée de douleurs, choquée, toute triste. C’est dur d’être petite et de supporter tout cela.Vos parents auraient pu vous annoncer que vous partiez à La Rochelle dans un internat catholique. Vous étiez petite et vous avez passé un an là-bas. Dès votre retour, vous avez dû être beaucoup déçue de la part de votre mère parce qu’elle vous a mise loin d’elle. Vous êtes restée auprès de votre père, vous étiez jeune lors de sa mort, à 15 ans, vous n’étiez même pas majeure.
    Vous aimez beaucoup les enfants car s’il n’y avait pas eu l’enfant qui pleurait dans la pièce d’à côté, vous vous seriez mariée de force avec un homme choisi par vos parents. La famille ne vous a pas choisie car vous vous êtes levée sans autorisation de votre chaise alors que vous étiez assise la tête baissée. Vous êtes libre à l’âge de 19 ans, vous avez commencé à sortir. Vous avez commencé des études (CAP couture) vous ne vouliez pas le faire mais il n’y avait pas le choix.
    Vous vous êtes mariée à 30 ans mais cet homme ne vous aimait pas. Je comprends parfaitement votre décision, vous aviez raison. Cela devait être dur quand vous nous avez dit qu’en 40 jours vous aviez perdu deux de vos frères même si vous n’étiez pas proche, cela reste quand même vos frères, vous avez la même mère, le même sang.
    Vous êtes partie de rien et vous vous retrouvez à travailler chez Dior en tant que manutentionnaire pendant 12 ans, c’est courageux, et ensuite 6 ans co-responsable d’une boutique.
    Quand vous nous avez raconté votre passé, j’ai eu l’impression que c’était ma mère qui me la narrait, c’est exactement la même chose. Mon grand-père maternel était un Kabyle algérien, il a quitté son pays pour aller à Paris. Ma grand-mère l’a rejoint, elle avait aussi des tatouages mais elle les a tous retirés. Mon grand-père est mort à l’âge de 55 ans d’une crise cardiaque...
    Merci encore d’être venue dans notre lycée.
    J’espère vous revoir très bientôt.
    Naouelle

  • I can’t believe I’ve been going for years without knwonig that.

  • IÂ’m so glad that the internet alolws free info like this !

  • Cet article m’a éclairé sur ce sujet. Je ne connaissais pas du tout cette façon de voir les choses j’ai la sensation que je vais pouvoir avancer sur mon projet perso. merci !

    pneu pas cher hiver


    Votre pneu pas cher calvados


    Magnifique univ pneu pas cher via le pneu pas cher feux vert. pneu pas cher guadeloupe - pneu pas cher perpignan - pneu pas cher quimper

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.