ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > "La Réserve", déviance religieuse

Critique de la violence.

"La Réserve", déviance religieuse

Edition : Africa e Mediterraneo, Collection : Valeurs Communes.

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


La Réserve

Auteur : Thomas Gunzig

Adaptation scénario : Christophe N’galle Edimo

Illustrateur : Titi Faustin

Edition : Africa e Mediterraneo

Collection : Valeurs Communes.

2005

Thématiques : Religion, guerre de religion, Intolérance, dictature religieuse.

L’histoire :

La Terre dans un futur bien particulier, où le pouvoir est géré par l’élite des Sages qui réside sur la Lune. La Terre, une ville tentaculaire où cohabitent difficilement des communautés religieuses manipulées. Une fusillade sanglante. Quoi de plus commode que de pousser les gens à s’entretuer ? La vie des personnages est bouleversée par une série d’événements explosifs.
Cet album de la collection Valeurs Communes traite du détournement du message religieux qui rend l’exploitation de la haine possible. Un album incisif pour ne pas oublier que le droit de chaque homme à une existence digne passe par la non-violence et le dialogue.


Avis de Lionel :

La réserve montre une dictature religieuse et toutes les déviances et absurdités que cela entraine. Apologie de la tolérance religieuse.


Première collaboration, pleine d’étincelles, entre le dessinateur ivoirien Titi Faustin, l’écrivain Thomas Gunzig et le camerounais Christophe N’galle Edimo qui signe l’adaptation scénario de la nouvelle originale de l’écrivain belge.

Titi Faustin (Côte d’Ivoire) :

 L’ ivoirien Titi Faustin est né en 1971. Il a étudié la peinture au centre artistique d’Abengourou (Côte d’Ivoire) et il a travaillé pour l’agence de communication Nelson McCann. Il a contribué à plusieurs magazines et journaux ivoriens : Liberté, Ter, Ivoire-Pied, Kabako et La Gazette. Il a dessiné des bandes dessinées promotionnelles et éducatives pour des entreprises ivoiriennes.
Il a obtenu le Prix Calao en 1990, le Prix du Festival Cocobulles en 1999 (organisé en Côte d’Ivoire) pour la meilleure histoire BD "Gris-gris d’amour", sur un scénario de Christophe N’galle Edimo.
En Europe, il a participé au Festival d’Angoulême 2000 et il a obtenu la mention du Jury lors de la première édition du concours panafricain "Africa e Mediterraneo", en 2002.
Un an après, son histoire "Le flic de Gnasville" (scénario d’Eyoum) a remporté le Premier Prix du même concours panafricain, section "droits de l’homme".

Source : www.africacomics.net
 


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.