ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > MEMOIRES CROISÉES : La Mémoire source de lien social > Associations et Partenaires > Mme KUMM , conseillère régionale de Picardie

conférence de presse sortie "les Migrants : parcours picards"

Mme KUMM , conseillère régionale de Picardie

vendredi 9 octobre 2009, par Frederic Praud

Mesdames, Messieurs,
Chers amis,

Et si mon premier réflexe était de vous faire partager le plaisir que je ressens à être au milieu de vous, auprès de vous, ne serait-ce que parce que personne ne m’empêchera jamais de penser que la terre, c’est des Hommes, que la terre est aux Hommes.

Ceci posé et n’en déplaise à qui voudra, j’ajoute que nous sommes tous des immigrés, il n’y a que le lieu de naissance qui change ! Et j’attends sans crainte que l’on me prouve le contraire.

Ceci dit et je m’en excuse par avance, puisque je ne veux pas être longue, la suite de mon intervention sera essentiellement des remerciements. A commencer par l’Association Paroles d’Hommes et de Femmes pour l’initiative prise autour de cette opération « mémoire des Migrants », parce qu’en lui rendant l’Humanité dont nous ne devons jamais nous départir lorsqu’il est question de thématique comme celle de l’immigration, nous lui rendons une dimension philosophique.

En s’adressant au public lycéen, et, en privilégiant un travail intergénérationnel et pédagogique, on donne un sens éducatif qui a l’avantage de privilégier la raison, plutôt que l’émotion et les valeurs, plutôt que la passion.

Je veux aussi nous remémorer que cette action s’inscrit dans le temps, qu’elle n’est pas un alibi consacré à la parole « des autres », histoire de se donner bonne conscience.

Non, c’est le résultat d’un travail sérieux, réel et probablement salvateur pour que chacune et chacun puisse comprendre que le respect des « différences » est une force, que les cultures d’ailleurs sont des richesses inégalables, que l’ignorance est impardonnable et les discriminations une offense aux droits de l’Homme.

Et puis comment ne pas être émue et séduite par le courage, la volonté, l’exemplarité, l’énergie et le bonheur de vivre de toutes ces femmes et de ces hommes qui ont pris la belle responsabilité de témoigner de leur histoire, de leur parcours, de leur espoir et de leur combat pour vivre dignement dans notre pays ?

De tous les continents, de tous les horizons qu’elles s’appellent Habiba, Yanick ou Muto, qu’ils se nomment Mohamed, Hans ou Michel, elles et ils sont une leçon de vie, modeste et généreux, utile et remarquable.

Qui, après leurs témoignages, peut encore croire que quitter sa terre pour un lieu inconnu n’est pas un déchirement, une épreuve qui nécessite une force d’esprit exceptionnel et un appétit de vie hors du commun.

Alors, merci à vous toutes, merci à vous tous, pour ce que vous êtes, ce que vous faites.

Remerciements aussi, sincères et chaleureux, à la Communauté de l’enseignement et de l’éducation, injustement décriée, particulièrement mal traitée à bien des égards, qui a su se mobiliser avec générosité autour de ce projet de découverte et d’aventures humaines.

Oui, l’école, avec un grand E joue bien son rôle quand elle ouvre les yeux, les esprits et les cœurs de toute une jeunesse qui aspire à rendre meilleur et plus sage notre monde pour peu que l’on lui accorde de l’attention et qu’on lui fasse confiance.

Félicitations enfin, aux auteurs qui ont su avec talent et sensibilité illustrer les parcours des six héros, dont la vie a été mise en « bulles ».

Vous avez su, Madame et Messieurs, avec vos crayons ou votre plume couronner avec élégance et conviction ce projet qui prend un peu plus que son sens dès lors qu’il peut être largement partagé.

Pour nous qui sommes Picards, notre région est un fait. Nous y sommes nés, nous y avons grandi et nous faisons de notre mieux pour y être bien et nous sentir utile au plus grand nombre.

Vous, vous l’avez choisi ou choisi notre pays en venant parfois du bout du monde et de cela aussi je veux vous remercier, car votre réussite c’est notre récompense, c’est le respect avec lequel j’ai envie de vous dire que vous êtes chez vous, autant que nous le sommes, c’est le chemin qu’ensemble nous parcourons pour que, dans la richesse de nos différences, nous bâtissions ensemble une région encore plus vivante, encore plus accueillante et plus belle à vivre.

Merci de votre attention.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.