ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > X BD sur les migrants depuis un siècle. > LA BANDE DESSINÉE MIGRANTE - répertoire > La Mémoire dans les Poches

Les liens familiaux.

 La Mémoire dans les Poches

Futuropolis éditions.

mardi 23 mars 2010, par PHF rédacteur

Cette fiche fait partie du répertoire de la bande dessinée migrante créé par Paroles d’Hommes et de Femmes. Ce répertoire est destiné aux enseignants, éducateurs, associations, collectivités qui souhaitent utiliser la BD ayant pour thèmes la migration, l’altérité, l’intégration, comme une source de lien social et d’action éducative


 La Mémoire dans les Poches

Auteur : Luc Brunschwig

Illustrateur : Étienne Le Roux

éditeur : Futuropolis

2006

2 tomes.

Thématiques Les liens familiaux, le passé, la mémoire.

«  La Mémoire dans les Poches est une histoire intimiste sur les relations internes à une famille. On y découvrira le poids d’un passé qui apporta aux protagonistes autant de choses positives que négatives ».
Luc Brunschwig

L’histoire :

Imaginez un vieillard, mélancolique et fatigué, qui erre dans la rue avec un jeune bébé affamé. En passant devant la vitrine d’un troquet, il aperçoit une femme qui allaite son nourrisson. Létignal, le vieillard, décide d’entrer dans l’établissement pour demander à la jeune maman d’alimenter son protégé ! Évidemment, elle se rebiffe. Les habitués du café, eux, sont étonnés par la scène franchement inhabituelle.
Ils empêchent Létignal de sortir de l’établissement et l’obligent à s’expliquer. L’homme raconte alors son histoire, puisant de temps en temps des petites anti-sèches dans ses poches. Elles lui permettent de se rafraîchir la mémoire. Il raconte alors, devant un public hostile, comment il en est arrivé là. 
Sidoine et Rosalie Letignal et leur fils Laurent forment un trio "ordinaire", des gens comme tant d’autres, essayant d’apporter un peu d’humanité autour d’eux, modestement. Ils s’occupent chacun à leur niveau de personnes défavorisées. Une rencontre réalisée par Laurent va conduire à l’implosion de la cellule familiale...

Le scénariste Luc Brunschwig nous a captivé grâce aux ambiances et aux intrigues particulières de ses séries de genre où il explorait le polar et le thriller : (Makabi, l’Esprit de Warren, Le Pouvoir des Innocents). Il nous étonne aujourd’hui par la justesse de ton et l’émotion qui se dégage du premier tome d’un nouveau diptyque,La Mémoire dans les Poches.

Etienne Le Roux a simplifié son style pour le faire glisser vers un semi-réalisme délicat, jouant sur des couleurs sourdes pour être en symbiose avec l’atmosphère du récit.

Source : www.actuabd.com

Avis de Lionel :

L’univers graphique de cette BD nous plonge dans la vie d’une famille. Cette BD permet de s’interroger sur les liens familiaux.


Voir en ligne : La Bande Dessinée : Les Migrants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.