ECRIVAIN PUBLIC BIOGRAPHE - PAROLES D’HOMMES ET DE FEMMES

Accueil > MEMOIRES CROISÉES : La Mémoire source de lien social > Associations et Partenaires > Réseaux - anniversaires - commémorations > La démocratie en Iran > Les enfants d’Iran : NEDA

Les enfants d’Iran : NEDA

Suite aux événements qui se sont déroulés en juin 2009 en Iran, à la mort d’une jeune femme prénommée Neda et pour ceux qui ont perdu la vie.

mercredi 5 août 2009

Suite aux événements qui se sont déroulés en
juin 2009 en Iran, à la mort d’une jeune femme
prénommée Neda et pour ceux qui ont perdu la vie.


LES ENFANTS D’IRAN

Le monde entend une Neda qui se lève de Perse,

Une étoile filante,

Une fleur des champs,

Marchant avec d’autres enfants d’Iran,

Épanouis et heureux : c’est le printemps.

Nowroze emmène ses enfants,

Traversant les rues,

Le pays fête son nouvel An,

Les arbres sont en fleurs,

Le parfum des orangers florissants remplit l’atmosphère,

Les bambins jouent,

Les vieillards reprennent espoir,

Les habitants se préparent pour le premier pas de danse,

La saison promet d’être époustouflante.


Mais cachés dans l’obscurité,

Les misérables Bassidjis sortent de leur tanière,

Le cœur plein de haine,

Nés durant l’automne,

Froid et triste, sans vie et monotone,

Ils ne supportent pas le printemps,

Ils ont connu Satan comme maître,

Et désormais, ils donnent des conseils à leur ancien chef,

Ces lâches se rassasient de la douleur des gens.

Ces soldats infects,

Guettent les enfants de l’Iran,

Tirant au hasard dans la foule,

Et visant le cœur,

Les enfants de la patrie tombent un par un.


En un court instant, on n’entend plus ces enfants,

Leur sang colore la terre d’Iran,

Leur mères pleurent,

Leur pères refusent leur perte,

Les rues deviennent désertes,

Le silence règne,

Avant que d’autres enfants se lèvent,

La patrie crie,

L’ennemi tremble,

Séchons nos larmes,

On ne pleure plus ces héros, cette femme,

Voici l’histoire de l’Iran,

Le récit d’un peuple debout,

Berceau de grands poètes et de savants,

Sans peur, tous refusant de s’agenouiller devant un quelconque tyran,

Voilà comment l’Iran élève ses enfants :

Ces lionceaux qui naissent au printemps,

Qui deviendront des lions à l’heure de la chasse,

Chacals, gare à vous !

Les lions rôdent...

— 

anonyme.


Neda signifie « appel ». C’est un prénom féminin.
Nowroze, mot qui signifie « les jours nouveaux », correspond au nouvel An iranien. Il est fêté le premier jour du printemps.

Les Bassidjis : communément surnommés miliciens pro-Ahmadinejad, ont été au premier rang dans la répression des manifestations de l’opposition depuis l’annonce des résultats ...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.